Entrez dans un pensionnat un peu fou ou se côtoient des humains aux pouvoirs étranges... Hentai / Yaoi / Yuri accepté.
 

Partagez | 
 

 Aucune intimité [pv Jiyu]

Aller en bas 
AuteurMessage
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Aucune intimité [pv Jiyu]   Ven 14 Juin - 22:13



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





Je regardai mon assistant sortir en compagnie de deux autres hommes en souriant. Je soufflai un bon coup soulagée, j'aimais bien Jiyu, il travaillait bien et sa compagnie était agréable mais... Son pouvoir me gênait légèrement, je n'osai pas vraiment penser à autre chose qu'au boulot en se présence. Je fermai les yeux en souriant, heureusement que j'avais un bon self-contrôle... Nos regards s'étaient croisé à un certain moment et j'avais ressenti une sensation bizarre au creux de mon ventre. J'avais fait comme si de rien n'était mais... C'était troublant... Je secouai la tête pour chasser ces idées de mon esprit. J'inspirai longuement, attendant son retour tranquillement. Il fallait qu'on se prépare pour l'arrivée de ce gros porc de Trent... Ce n'allait certainement pas être une partie de plaisir pour Jiyu... Je vidai instantanément mon esprit en entendant la poignée de la porte s'abaisser. Il revenait, je repris mon habituel sourire, attendant qu'il prenne place à côté de moi, sur le nouveau  fauteuil que je lui avais fait installer.

-Bon comme tu dois t'en douter, nous allons recevoir la visite de notre client préféré, ce cher monsieur Trent... Il vaudrai mieux pour toi que tu sois prêts à recevoir bon nombre d'informations douteuses...

Je lui accordai un petit sourire compatissant et triste. J'étais moi-même dégoutée et ce sans entrer dans son esprit alors lui... Je n'imaginai même pas le supplice que cela devait être. Je secouai la tête pour me reprendre, je devais rester concentrée et ne pas divaguer... Protéger mon esprit.. Je détournai le regard avant de me replonger dans les documents étalés sous mes yeux. Je gardai mes yeux rivés sur les chiffres, les chiffres et rien que les chiffres... Je plissai les yeux pour effectuer un rapide calcul mental mais je n'arrivai pas à me concentrer... Je me sentais épiée.. Je savais bien que ce n'était pas de sa faute mais quand même, c'était assez gênant de savoir son esprit sondé en permanence par son assistant.. Je me raclai la gorge tentant de garder mon attention sur les papiers en désordre sur mon bureau... Je poussai un long soupir et me laissait tomber sur le bois en gémissant de désespoir... JE n'y arrivais vraiment pas...




Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Sam 15 Juin - 1:55

Je retournai au bureau après retrait déposai des documents à Ely. En chemin j'avais croiser des collègues qui m'avait abordé souriant. Nous avions discuter amicalement jusqu’à ce que j'arrive non loin de la porte.

Elle est vraiment si concentrée sur le travail ? Moi qui pensai que t'avais de la chance Jiyu, elle doit te faire trimer mon pauvre, donne toi a fond et ça ira.

Je souriais vivement, alors que l'autre enchaîner.

Dit pas de bêtises pauvres idiot, il est quand même constamment avec elle, seule a seule... Rahh je suis jaloux de toi le nouveau, ne la déçois surtout pas ou t'auras a faire à moi. 

Comptez sur moi, je suis la pour l'aidée de mon mieux, je ne la décevrait pas, promis !

J'entrai alors souriant finement, venant ensuite m'installer en silence dans mon fauteuil, après avoir refermé la porte, leurs pensées n'étaient pas des plus pures, mais ils étaient des gens biens et compétents, elle était douée et aimée de ses employées, quel classe.

-Bon comme tu dois t'en douter, nous allons recevoir la visite de notre client préféré, ce cher monsieur Trent... Il vaudrai mieux pour toi que tu sois prêts à recevoir bon nombre d'informations douteuses...


Je grimaçai alors en ravalant ma salive, cela allait être la pire journée de la semaine... J'avais déjà un poids sur les épaules a cause de mon don qui mettait Mademoiselle Sirenia aussi mal à l'aise... J'allais en plus devoir le supporter a nouveau...

Je suivrai vos ordres mademoiselle ne vous inquiétez pas pour moi, faites plutôt gaffe a vous... Je m’inquiète a votre sujet, par ma faute, vous êtes constamment stressée, je m'en veux... J'aimerais ne plus pouvoir lire en vous... Je vous le promet, je me retient de pensai a vous, mais alors que nous sommes seul dans cette salle, je n'en suis pas capable. Croyez moi je le ferais si je le pouvais, et bien sur je ne dirais jamais rien de compromettant vous concernant, je travail pour vous dorénavant  et je tiens à vous... Je vous dois une fidélité sans égale depuis que vous m'avez offert votre aide. Essayez de me faire confiance.

Je terminer ma phrase la voix tremblante, alors que je ressentit un long frisson me parcourir et que je me repris en silence. Prenant mon calepin et mon stylo en silence.

Mademoiselle, reprenez vous, il arrive...

~Mes dossiers, il me faut ses dossiers, elle va dépêcher d’arrêter de se faire son toutou et elle va me filer ses putains de dossiers en vitesse, je les apporterai ensuite a Utemy et je la ferait chanter cette pouffe, a mes pieds qu'elle va être cette chienne, je pourrais enfin faire d'elle mon esclave...~

~Quel, quel... Quel fils de... Comment se fait il que personne ne l'a annoncer ? "..." Ah, il à donc zapper l’accueil... Je le hais, je le hais... Je vais le faire fondre à coup de cuillère brûlante .. Oser parler de Mademoiselle Sirenia de la sort, Sale chien !~

Je ne restais pas parfaitement impassible malgré mon fin sourire en coin et mon faux calme silencieux... En effet, ma main droite tremblée d'elle même et mes sourcils étaient légèrement froissée, je manquais d'entrainement malgré tout ce que j'avais fait. Je ne supportais pas complètement la haine, une fois un certain niveau atteint, j'avais ces quelque petits détail qui restaient, prenant quelques minutes pour les corrigés, alors que la poignée s'ouvrit sans un mot ni "toc toc" et que je ravalai ma salive de nouveau, le voir en personne avait augmenté la capacité de mon don et je plaçai mes yeux dans les siens par devoir, rendant son esprit aussi ouvert qu'un livre... Je du alors calmer discrètement de nouveau ma main, restant silencieux, alors qu'il s'assit devant Mademoiselle Sirenia en m'ignorant clairement.

Mademoiselle Sirenia, je viens chercher mes papiers, ou sont ils ? Donnez les moi, j'ai asse attendu, vous comprenez, faites votre travail, ces papiers me reviennent de droit, ils étaient à mon père !

~Nan mais... Quel porc ! Il ose pensai cela en discutant de la sorte, j'ai déjà envie vomir... Aller Jiyu, reste calme, sourit, lit, et obéit . Aller, Mademoiselle Sirenia compte sur toi, fait le c'est tout !~
 
Je gardai mon fin sourire en silence, gardant mon calme de mon mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Sam 15 Juin - 12:42



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto






Je suivrai vos ordres mademoiselle ne vous inquiétez pas pour moi, faites plutôt gaffe a vous... Je m’inquiète a votre sujet, par ma faute, vous êtes constamment stressée, je m'en veux... J'aimerais ne plus pouvoir lire en vous... Je vous le promet, je me retient de pensai a vous, mais alors que nous sommes seul dans cette salle, je n'en suis pas capable. Croyez moi je le ferais si je le pouvais, et bien sur je ne dirais jamais rien de compromettant vous concernant, je travail pour vous dorénavant  et je tiens à vous... Je vous dois une fidélité sans égale depuis que vous m'avez offert votre aide. Essayez de me faire confiance.

Je ne fus pas capable d’émettre autre chose qu'un grognement pour lui répondre.


Mademoiselle, reprenez vous, il arrive...

Je me redressai brusquement dans un grand soupir, j'arrangeai mes cheveux rapidement avant de replacer mes lunettes sur mon nez. Je ne souriais pas, je gardai un air des plus sérieux. Je n'avais aucunement l'intention de me montrer agréable, aujourd'hui j'allais offrir à cette homme un traumatisme pire que la mort. Je priai rapidement les dieux, pour avoir leur bénédiction... Cet homme méritait ce qui allait lui arriver.


Mademoiselle Sirenia, je viens chercher mes papiers, ou sont ils ? Donnez les moi, j'ai asse attendu, vous comprenez, faites votre travail, ces papiers me reviennent de droit, ils étaient à mon père !

Je pianotai rapidement sur les dossiers en question, mes doigts frappant en rythme et rapidement la première page de celui-ci, la marque de mes ongles s'incrustant dans la légère feuille de papier. Je me permis un sourire moqueur et le fixant s'asseoir face à nous. Il semblait si convaincue de pouvoir les récupérer ses dossiers... Je voulais rire, rire à gorge déployés, rire de sa personne si grotesque et abominable...

-Mon travail ? Mais bien sur monsieur Trent, le seul problème c'est que ces dossier ne sont pas à votre nom. Ils appartiennent à un certain Kiro Okeda et tenez vous bien, il semblerait qu'il dirigeait cette banque avant moi... Je ne peux donc pas vous donner des documents de telle valeur !

Je croisai les bras m'enfonçant dans mon siège, l'air calme et souriante. Je voulais qu'il se vende et qu'il avoue être le fils de cette pourriture... Tel père tel fils après tout. Et puis, s'il ne voulait pas parler, j'allais pouvoir l'obliger à le faire... Cela faisait tellement longtemps que je ne m'en étais pas servie... Un long frisson parcouru ma peau, et je retenais un soubresaut. J'étais impatiente... J'allais faire ce pourquoi j'avais été élevé et ce que je faisais de mieux, faire du mal, détruire la vie d'autrui... Mais sa vie à lui devait être détruite absolument. Il n'y avait pas d'autre solution pour l'empêcher de m'atteindre... Je devais absolument me calmer ou j'allais me trahir et utiliser mon pouvoir trop tôt... Il avait une phobie du surnaturel ? Tant mieux... j'allais faire de lui une victime consciente de mon pouvoir, je parlerai à voix haute et dévoilerai mon pouvoir... Qui le croirait ? Un homme rongé par le poid de ses mensonges... Bien sur qu'il avait craqué... Je riais sous cape..."Cela va devenir très intéressant crois moi...
 
 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Sam 15 Juin - 21:24

J'avais repris mes esprits tranquillement, griffonnant ma feuille en silence, sans le lâcher du regard, alors qu'il ne prêtait aucune attention à ma présence, ne me voyant que comme le toutou de mademoiselle Sirenia...

~Comme c'est frustrant... De telles pensées, si malsaines... Espèce de larve,  je te hais, je te hais, je te hais !~

-Mon travail ? Mais bien sur monsieur Trent, le seul problème c'est que ces dossier ne sont pas à votre nom. Ils appartiennent à un certain Kiro Okeda et tenez vous bien, il semblerait qu'il dirigeait cette banque avant moi... Je ne peux donc pas vous donner des documents de telle valeur !

~Comment ? Comment a t'elle sue ? Il avait changer les noms !! Et qu'est ce qu'elle sait d'autre ?! Si elle à su pour moi, je vais être un homme finit... Que devrais je faire ?   La tuée ? C'est une femme, j'aurais le dessus... Mais, avec son fichu toutou. Que dois je faire ? ~



"Cela va devenir très intéressant crois moi...

Il commençait à haleté lentement en suant brusquement, alors que je me levai lentement, littéralement écœuré par le mélange de son physique dégoûtant et de ses pensées effroyables, pleines de haine, de peur et de mépris. Passant alors à coté de lui pour me placer devant la porte, adressant un doux sourire a mademoiselle Sirenia.

~Je vais rendre cela bien plus intéressant, croyez moi~

~M'enfuir, je dois m’enfuir, je vais me lever, et dégager se toutou inutile... Puis je m'en irait... Ensuite je ferais voler les dossiers, et si il faut, je les ferais assassinés tout les deux .~

Alors qu'il commençait à se lever, je plaçais ma main dans ma poche pour en sortir mon téléphone d'un doux sourire pour le lever et le gigoter l'air malicieux.

Si vous osez vous levez Louis', j’appellerais la police et les gardes que j'ai fais se placer dans le couloir avant votre arrivée et cela immédiatement ! Alors, garde l’énorme tas de graisse qui te sert de popotin sur se pauvre siège et obéît à la moindre requête de mademoiselle la directrice, que tu vas t'empresser de respecter .

Il ouvrit la bouche alors sous le choc, semblant tétaniser en s'asseyant, tremblant et bégayant l'aire apeurer.

Qu'es... tu donc... ? Un, un monstre ? C'est ça, c'est un monstre ? ...

Je souriais l'aire sadique et jubilatoire en lisant tout le doute et la peur dévorant en son esprit, gardant le téléphone clos en main, apposant mon dos à la porte pour laisser mademoiselle la Directrice continuer son affaire en la regardant ensuite d'un soupire satisfait.

Il est à vous Mademoiselle .
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Sam 15 Juin - 22:35



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





Si vous osez vous levez Louis', j’appellerais la police et les gardes que j'ai fais se placer dans le couloir avant votre arrivée et cela immédiatement ! Alors, garde l’énorme tas de graisse qui te sert de popotin sur se pauvre siège et obéît à la moindre requête de mademoiselle la directrice, que tu vas t'empresser de respecter .

Un long frisson parcouru ma peau et je posai à nouveau mes yeux sur ce jeune homme... Je ne m'attendais pas à une telle réaction de sa part. Un fin sourire amusé et enjoué se dessina sur mon visage. Quelle agréable surprise...

Qu'es... tu donc... ? Un, un monstre ? C'est ça, c'est un monstre ? ...

Un monstre... Comment osait-il employer ce terme pour parler de Jiyu alors que le seul monstre présent ici c'était lui... Mon sang bouillonnait déjà et j'aurai voulu le torturer, avant de lui arracher sa sale tête de porc si j'avais pus... Mais je ne devais pas le tuer, juste l'humilier et détruire sa vie à néant...

Il est à vous Mademoiselle .


Je me levais lentement, un sourire carnassier et sadique accroché à mon visage. Je sentais mes cheveux se dresser sur ma nuque tellement j'étais excitée à l'idée de lui faire du mal... Mais je ne me dirigeais pas vers l'homme, j'allais dans la direction de Jiyu... Il ne devait pas gêner la sortie et puis... autant qu'il profite du spectacle de près... J'encerclai son poignet des mes doigts et le tirai vers le gros tas assis devant le bureau. J'avais l'impression que ses yeux allait sortir de ses orbites tant il était paniqué et qu'il allait finir par se noyer dans sa propre sueur... J'avais le droit à 10 utilisations normalement... Alors j'allais bien en profiter...


 
-Qu'est ce... Qu'est ce que vous allez me faire ? Reculez... Laissez moi ou vous allez le regretter !

Je me mis alors à rire, ouvertement, sarcastiquement... Qu'allez t-il faire cet insecte face à moi ? Ma puissance allait l'écraser au bout de quelques secondes... Je lâchai le poignet du jeune homme avant de me poster devant de me pencher sur cette vermine... Mes yeux étaient à nouveau devenu violet électrique, signe que j'allais utiliser mon pouvoir. Mais lui il ne le savait pas... Il ne savait rien, il était juste effrayé comme un enfant, tout en ignorant la raison d'une pareille peur... C'était une véritable source de plaisir... Puisqu'il n'était rien d'autre qu'une pourriture il devait se comporter comme tel.

-Je ne vois qu'un seul monstre dans cette pièce et c'est vous... Vous n'êtes qu'une petite pourriture et vous savez ce qui arrive à la pourriture ? Elle est éliminée...

[persuasion]-Puisque vous n'êtes qu'une vermine vous devez vous comportez comme telle... Rampez à mes pieds, implorez mon pardon... [persuasion]

La peur grandissait dans son regard et il tomba en avant, sur ses mains, le regard fou... Je l'avais laissé conscient de ce qu'il faisait... Il ne voulait pas mais, il n'avait pas le choix, mon ordre était lancé... Il s'écrasa au sol, juste à mes pieds. Je levai ma jambe pour écraser sa tête de mon talon. Je riais à nouveau, un rire froid et moqueur.

-Vous vouliez me voir à vos pieds ? Que je devienne votre jouet ? Ne trouvez pas ironique que ce soit l'inverse qui se passe alors que vous me dégoûtez profondément... Et regardez vous... Vous ressemblez à un porc qu'on envoie à l'abattoir... Vous devriez avoir honte de vous même...
 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 16 Juin - 6:35

Je souriais finement, j'avais pris mon petit plaisir et elle allée pouvoir se lâcher, alors que je la sentais bouillonnait de l’intérieure, alors que je mordais très discrètement un bout de mes lèvres d'une canine...

~Han, si dangereuse, mais tellement sexy, la femme fatale de rêve  Euh, non, non, on se calme Jiyu, allé  reprend ton sérieux... Boulot, boulot boulot~


Lâchant ma lèvre subitement, je souriais en continuant de l’observé, passionné par celle ci mais restant tout de même discret, alors qu'elle m'approchait, me saisissant le pognée d'une main en me faisant vivement rougir, tout en la suivant silencieux pour ce plaçai a ses cotés silencieux.

-Qu'est ce... Qu'est ce que vous allez me faire ? Reculez... Laissez moi ou vous allez le regretter !


~Qu'il  se taise cet idiot, et ces tension de l'esprit de mademoiselle, qu'elle aura,  j'en aurais presque peur si je ne l’appréciais  pas autant~


Je ravalais doucement ma salive en observant la scène avec un sourire  de délectation des plus marquant.

-Je ne vois qu'un seul monstre dans cette pièce et c'est vous... Vous n'êtes qu'une petite pourriture et vous savez ce qui arrive à la pourriture ? Elle est éliminée...


J'allais enfin voir son pouvoir, souriant presque sadiquement devant l'homme en rangeant mon téléphone satisfait de son utilisation.

[persuasion]-Puisque vous n'êtes qu'une vermine vous devez vous comportez comme telle... Rampez à mes pieds, implorez mon pardon... [persuasion]

J’entrouvrais la bouche amusé, la voyant planté son talon dans son crane en riant tel la méchante d'une série policière...

-Vous vouliez me voir à vos pieds ? Que je devienne votre jouet ? Ne trouvez pas ironique que ce soit l'inverse qui se passe alors que vous me dégoûtez profondément... Et regardez vous... Vous ressemblez à un porc qu'on envoie à l'abattoir... Vous devriez avoir honte de vous même...


~Comme c'est jubilatoire... Ha ! bien fait, ça t'apprendra a l'insulté, sale chien que tu es !~


Je l'observais supplier, alors qu'il commençait a pleurer  misérablement, reniflant comme un porc sur le sol, ce qui me fit reculai d'un pas de dégoût -Beurk, n'approche pas sa de moi, sale toutou !- Je lui crachai dessus par réflexe, atteignant sa nuque d'un sourire satisfait.  Sortant ensuite mon telphone pour appuyer sur quelque boutons rapidement.

Maîtresse Esme je vous supplie de me pardonnez, a votre bon cœur.. Je ne suis qu'un pauvre toutou misérable, un sale porc qui supplie sa Maîtresse, je supplie a vos pied ! Maîtresse adorée !!! Pardonnez moi ! *Clap*


J'avais refermai le téléphone d'un fin sourire, le tendant à mademoiselle la directrice en le déposant entre ses mains.

Faite ce que vous voulez de cet enregistrement, et faites de même avec lui Mademoiselle.


Je m’essayai ensuite sur un canapé en silence fermant les yeux pour me concentrer sur "rien", attendant la suite d'un vil sourire
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 16 Juin - 14:25



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





Je regardai en coin le jeune homme, son comportement me plaisait beaucoup... J'avais toujours le même sourire sadique accroché au visage. Il enregistrait les couinements dégueulasse de l'homme à terre.


Maîtresse Esme je vous supplie de me pardonnez, a votre bon cœur.. Je ne suis qu'un pauvre toutou misérable, un sale porc qui supplie sa Maîtresse, je supplie a vos pied ! Maîtresse adorée !!! Pardonnez moi !

Un nouvel éclat de rire me secoua légèrement... Il était vraiment pitoyable mais ce comportement lui allait à ravir.


Faite ce que vous voulez de cet enregistrement, et faites de même avec lui Mademoiselle

Je lui accordai un léger grognement en appuyant plus fortement sur le crâne de l'homme... Bien sûr que j'allais faire ce que je voulais de cette chose infâme... Je passai ma langue sur mes lèvres... Je ne devais pas trop utiliser mon pouvoir en état de colère... C'était trop dangereux... Je craquai tout le temps quand je faisais cela et je perdais le contrôle... Je n'étais pas seule dans la pièce, il y avait Jiyu... Je ne pouvais pas prendre le risque de me laisser submerger par ma rage et ma délectation du moment... Malheureusement, j'allais devoir être rapide... Je venais m'asseoir sur mon bureau pour fixer le gros tas au sol. Je plissai les yeux, inspirant longuement... Il devait avouer son crime... le hurler au monde, que la terre entière soit au courant... Je serrai les dents

-Vous pardonner ? Jamais vous n'aurez mon pardon... Jamais... Vous ne le méritez pas...

Je crachai à mon tour sur l'homme, méprisante... Sa vision me donnait envie de vomir... Elle aurait pu régurgiter sur ce tas qui ne méritait pas de vivre...

[persuasion]Ca suffit... Tu vas retirer tes vêtements, et ramper comme le sale vers que tu es et tu vas déblatérer devant tout le monde que tu n'es qu'une pourriture et confesser tes crimes et ceux de tes ancêtres...[persuasion]


Je frémissai de dégoût alors qu'il retirait sa cravate, déboutonnant sa chemise... Laissant apparaître sa peau blanchâtre et velue, recouverte de sueur... Sa graisse s'agitait à chacun de ses mouvements... Je grimaçai vraiment écœurée... Il peinait à retirer son propre pantalon et je restai là, à le fixer sans ciller. Obéissant, l'homme se mit à ramper vers la sortie... Je me retournai, la main devant la bouche, prise de haut le cœur... Je m'appuyai contre mon bureau."Ouvre lui la porte... s'il te plait...".Je n'avais pas la force de supporter à nouveau cette vision... J’entendais déjà ses gémissements et ses grognements rauques, qui entrecoupaient sa confession incessante... Je respirai lentement pour me calmer.   
[color]
 

Code par K'Aya de Never-utopia.



[/color]

⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 16 Juin - 17:04

Elle avait vraiment l'aire de se retenir, elle avait peur de m'effraye qu'elle gentillesse, je souriais finement en observant qu'elle, oubliant ce porc un court instant en pensant çà qu'elle point elle était fabuleuse d'un doux sourire.


-Vous pardonner ? Jamais vous n'aurez mon pardon... Jamais... Vous ne le méritez pas...


Je riais lentement, en l'observant d'un regard entre l’inquiétude et l’intérêt. Elle avait de plus en plus de mal à se contenir. Ne voulant que lui offrir de la souffrance et de l’humiliation...


[persuasion]Ca suffit... Tu vas retirer tes vêtements, et ramper comme le sale vers que tu es et tu vas déblatérer devant tout le monde que tu n'es qu'une pourriture et confesser tes crimes et ceux de tes ancêtres...[persuasion]


Je  fermai le yeux en tournant la tête écœuré, alors qu'il se mettais à se déshabiller en silence. C'était insoutenable , insupportable, je priai pour qu'il sorte ou qu'il disparaisse. Je mettais ma main sur ma bouche dégoutter en regardant le sol. Je ne tiendrai pas longtemps sans vomir si cela continuer...

"Ouvre lui la porte... s'il te plait..."
 
Je me jetai instantanément vers la porte en silence, venant ensuite l'attraper par les cheveux d'une main pour le jeté hors de la salle en frémissant, sortant ses vêtements avec le pied en silence, avant de la refermée derrière moi d'un soupire en tremblant.

Pardonnez moi cela mademoiselle, je ne tenais plus... C'en était trop pour moi.

Je reprenais mon calme lentement en respirant tranquillement, dos à la porte. revenant ensuite m'asseoir dans mon fauteuil pour me remettre de toutes ces horreurs.

Alors, que comptez vous faire Mademoiselle ? Il vous reste déjà pas mal d'informations le concernant et vous avez surement du le traumatisé pour le restant de ce jours... La suite de événements m'intrigue je vous l'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Lun 17 Juin - 15:53



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





Lorsque je me retournai, Jiyu avait mit l'homme à la porte. Il n'était plus ici et je poussai un soupire de soulagement et de fatigue... Je ressentais déjà le contre-coup de l'utilisation de mon pouvoir. De plus, faire preuve de self-contrôle pendant l'activation de mon pouvoir était tout autant éreintant. Lentement et légèrement tremblante, je regagnai mon siège.


Pardonnez moi cela mademoiselle, je ne tenais plus... C'en était trop pour moi. Alors, que comptez vous faire Mademoiselle ? Il vous reste déjà pas mal d'informations le concernant et vous avez surement du le traumatisé pour le restant de ce jours... La suite de événements m'intrigue je vous l'avoue.

Je secouai la tête, lentement pour lui signifier que ce n'était pas grave... Moi non plus je n'en pouvais plus de voir ce tas de graisse suintant... La suite ? Et bien pour commencer, je ne pouvais pas laisser cette chose ramper toute la journée dans ma banque. Je composai rapidement le numéro de la loge des gardiens, on décrocha rapidement.

-Ici Esmeralda Sirenia, il semblerait que Monsieur Trent ai perdu l'esprit, je le vois sur l'écran entrain de se trainer presque nu dans la banque... Mettez le dehors, et pas devant la banque je vous prie... Il ne faudrait pas faire fuir les clients..

Réponse positive. Je raccrochai avant de bailler discrètement. Je consultais l'heure, je n'allais pas pouvoir partir aussi tôt malheureusement, le repos attendrait. Je me reconcentrais sur les informations que j'avais en ma possession... Qu'allais-je en faire ? Je soupirai.

-Je vais contacter mon avocat... Il saura quoi faire de ses documents pour les rendre les plus fructueux possible. J'ai confiance en lui, il va faire plonger ce type...


Ma voix était lente et basse, presque inaudible... Mais ce n'était pas vraiment important non ? A la seconde même où je pensai, il savait... Je retins un petit ricanement... Je n'avais rien contre lui, au contraire, il m'était d'une aide précieuse et d'une compagnie agréable mais... cela restait gênant... Même s'il gardait tout pour lui, en sa présence je ne pouvais rien garder pour moi... L'impression de partager mon intimité à deux... Il me fallait sûrement un temps d'adaptation... M'adapter... Cette fois-ci un petit ricanement s'échappa... Je m'étais toujours adaptée après tout... Sauf à quelques petites choses... Je frissonnai en me souvenant de la petite pièce où j'étais enfermée lorsque je refusais d'obéir... Je chassai cette idée immédiatement de mon esprit... Je ne devais pas repenser au passé ici... Pas de pensées tournées vers le passé, vers ma vie privée actuelle, vers... vers quoique ce soit qui ne soit pas du travail... Je rougissais légèrement, consciente qu'il entendait tout ce que je me disais intérieurement... C'était une éternelle boucle sans fin... Les bras croisés sur mon bureau j'y plongeais ma tête sans un bruit. "Si je mets un oiseau dans cette pièce... tu pourrais te concentrer sur les pensées de celui-ci nan?". Je riais légèrement, face à l'absurdité de mes propos... L'oiseau n'allait pas fournir assez de pensées et les pouvoirs ne fonctionnent pas toujours sur les animaux... Le mien par exemple... Inutile face à un animal...
 
 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Mar 18 Juin - 4:22

-Ici Esmeralda Sirenia, il semblerait que Monsieur Trent ai perdu l'esprit, je le vois sur l'écran entrain de se traîner presque nu dans la banque... Mettez le dehors, et pas devant la banque je vous prie... Il ne faudrait pas faire fuir les clients...

~Oh, je vois, elle agit de manière classe et professionnelle, même perturbée... Elle est vraiment fantastique !~

Je souriais finement, elle me plaisait de plus en plus, c'était étrange, mais par moment, mon cœur s’emballer et je rougissait malgré moi, c'était quelque chose de nouveau et de complètement inconnue pour moi.

-Je vais contacter mon avocat... Il saura quoi faire de ses documents pour les rendre les plus fructueux possible. J'ai confiance en lui, il va faire plonger ce type...

Hum, c'est une idée intéressante, il a clairement de quoi le ruiner et le mettre en prison, je suppose que vous n'aurez jamais a recroisé sa route à l'avenir mademoiselle.

Je ne pus m’empêcher de baissé la tête lorsqu'elle se mit a pensé de son passé, elle savait que je l’entendais et cela la gênée énormément. C'était tout à fait normal, mais je ne pus de m'en vouloir à moi même, si il y avait un moyen de l'aider, je l'emploierai sans hésiter un instant.

Si je mets un oiseau dans cette pièce... tu pourrais te concentrer sur les pensées de celui-ci nan?"

Je souriais, en gardant la tête baissée, j'avais déjà penser a lire dans l'esprit des animaux, mais cela  était tout à fait inutile pour une raison des plus logique.

En effet, je pourrait lire en lui Mademoiselle, mais je n’entendrais alors que des "cui cui cui" par ci, par la... Il me faut pouvoir parler l'oiseau pour comprendre leurs pensées, comme il vous faut le parler pour être comprise en donnant vos ordres...

Je ne pensais pas qu'on pouvait apprendre le langage animale, a moins d''en avoir le don. Mais ce n’était quelque chose qui m'inspirait vraiment. Cela m'effrayer plus qu'autre chose...  

~C'est vrai, à quoi peuvent bien penser les animaux... C'est vraiment  trop flippant .~

A cette pensée, je ne pus empêcher de grimaçait en secouant la tête vivement, afin de me sortir cette idée de l'esprit en ramenant de nouveau mon intention sur elle d'un sourire... Je me demandai alors si il y avait un quelconque moyen de la mettre à l'aise en ma présence, cela était plus important que les animaux actuellement.


Je suis sincèrement désoler Mademoiselle, j'aimerais vraiment pouvoir ne pas lire vos pensées, mais je ne peux vous ôtez de mon esprit. Pardonnez moi pour cela...
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Mar 18 Juin - 17:50



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





En effet, je pourrait lire en lui Mademoiselle, mais je n’entendrais alors que des "cui cui cui" par ci, par la... Il me faut pouvoir parler l'oiseau pour comprendre leurs pensées, comme il vous faut le parler pour être comprise en donnant vos ordres...

Je relevai la tête pour le regarder... Oui c'était stupide, cela ne pouvait malheureusement pas fonctionner... Je lâchai un nouveau soupire...

Je suis sincèrement désoler Mademoiselle, j'aimerais vraiment pouvoir ne pas lire vos pensées, mais je ne peux vous ôtez de mon esprit. Pardonnez moi pour cela...

Je posai une main devant mes yeux clos, ça ne devait pas être facile pour lui non plus... Tout ce qu'il devait voir et entendre quotidiennement... Mais je n'avais certainement pas non plus les images les plus agréables pour lui... Pauvre garçon... Je secouai la tête, reposant ma main à plat sur le bois froid et lisse du bureau. J'allais sûrement devoir m'y faire après tout... Je me mit à sourire faiblement, oui je devais passer au dessus de cela mais, c'était certainement plus facile à dire qu'à faire... Mais je ne pouvais pas le renvoyer alors que je lui avais tendue la main pour qu'il s'en sorte. Cela aurait été injuste de ma part. Je me levai et me dirigeai vers lui, avant de m'asseoir sur l'accoudoir de son fauteuil.

-Je ne t'en veux pas Jiyu, tu n'y peux rien, c'est ton pouvoir et il doit sûrement être dur à porter par moment... Mais n'es-tu pas capable de te concentrer sur un autre employé dans le bâtiment ? Ely par exemple... Vous vous avez l'air de bien vous entendre...

J'avais un goût amer en prononçant ses mots... Je ne savais pas pourquoi et je ne voulais pas le savoir. Je refermai un peu mon esprit pour me concentrer sur des choses anodines comme la feuille de papier qui traînait sur mon bureau. C'était assez étrange et débile je le savais mais, je n'avais pas vraiment le choix. Le problème c'est que je n'allais pas pouvoir passer plusieurs jours par semaine à penser à un stylo ou une connerie de ce genre en sa présence... Je levais discrètement les yeux au ciel... Il fallait que nous trouvions une solution et rapidement... Je finirai par être désagréable avec lui et il n'aurait d'autre choix que de partir... Un léger frisson parcouru ma peau, et je ne souhaitai pas son départ plus que cela en fait ...


 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Mer 19 Juin - 6:11

-Je ne t'en veux pas Jiyu, tu n'y peux rien, c'est ton pouvoir et il doit sûrement être dur à porter par moment... Mais n'es-tu pas capable de te concentrer sur un autre employé dans le bâtiment ? Ely par exemple... Vous, vous avez l'air de bien vous entendre...


Je souriais en y repensant, je ne lui avait jamais adresser la parole après mon arrivée, mais je la connaissait déjà comme ma poche...Et bizarrement, elle semblait m’apprécier, je me remit confortablement sur mon siège en un instant.

Et bien, le fait est que je devrais m’épuiser pour cela, elle n'est pas devant moi et lire les pensées des personnes a distance, est très fatiguant... Et pis, je ne la connait pas vraiment.


Je fermai les yeux un instant pour faire le point, je devais trouver un moyen de la mettre à l'aise, sans lui mentir... Mission impossible, à moins de trouver quelque chose qui m’empêche de me concentrai sur ces pensées... Quelque chose qui capte toute mon intention, sans la moindre erreur.

~Comment faire... Qu'est ce qui pourrait m'aider ? Bordel, je n'en sais rien. J'ai toujours lu les pensées d'autrui. Y a t'il un moment dans ma vie ou je l'ai pas fait ?...~


Soudain, j'ouvris les yeux subitement, je ne m'en était jamais rendu compte car j'avais toujours était seul, mais il y avait bien deux choses, qui combinés, m’empêcher de me concentrer sur autrui.

Mademoiselle ! J'ai trouver ! La lecture et la musique, ensemble occupe tout les sens qui amène a la concentration ! Je ne m'en était jamais rendu compte, mais c'est logique.


En effet, pour se concentrer je devais soit entendre  soit visualiser une personne... Et avec la lecture et la musique, tout cela me sera impossible, mon esprit sera forcement plonger sur mes passions ! Et je ne m'en plaindrait pas, car j'aime ça.

Bien sur, je ne peux constamment lire et écouter mes musique, vous n'aurez donc qu'a me le demander quand vous voudrez vous reposez...Puis, quand vous voudrez me réveiller, il suffira d'un contacte physique quelconque et pouf,  je serai de retour. Qu'en pensez vous ?
 
Je souriais finement, bien sur, je devrais attendre pour tenter le coup de revenir avec le matériel nécessaire, et il me faudrait donc attendre la fin du week end... Mais l'idée était bonne d’après moi.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Mer 19 Juin - 10:37



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto






Et bien, le fait est que je devrais m’épuiser pour cela, elle n'est pas devant moi et lire les pensées des personnes a distance, est très fatiguant... Et pis, je ne la connait pas vraiment.

Je soupirai... Je ne voulais pas l'épuiser non plus... C'était bien ma veine. Le fait que je sois seule dans ce bureau l'obligeait à se concentrer totalement sur mes pensées... Je secouai la tête doucement.

Mademoiselle ! J'ai trouver ! La lecture et la musique, ensemble occupe tout les sens qui amène a la concentration ! Je ne m'en était jamais rendu compte, mais c'est logique.

Je tournai mon visage vers lui pour le regarder en souriant légèrement, surprise. Donc il aimait la musique et la lecture. Il devait être bien calme quand il était seul. J'hochai la tête doucement me replaçant mieux sur l'accoudoir. 


Bien sur, je ne peux constamment lire et écouter mes musique, vous n'aurez donc qu'a me le demander quand vous voudrez vous reposez...Puis, quand vous voudrez me réveiller, il suffira d'un contacte physique quelconque et pouf,  je serai de retour. Qu'en pensez vous ?

Je souriais, bien sûr qu'il ne pouvait pas constamment lire... Il n'était pas mon assistant pour bouquiner et me laisser tout faire le boulot toute seule. Je souriais un peu plus acquiesçant vivement. 

-Oui je pense que c'est une bonne idée. Je suis désolée mais je  n'aime pas me sentir constamment épiée... J'aime avoir ma sphère privée vois tu ? Je n'ai rien contre toi, crois moi.

Je m'appuyai contre le petit bout de dossier de libre et renversai ma tête en arrière, les yeux clos. Bon que me restait-il à faire aujourd'hui ? Je ne savais pas vraiment, j'étais légèrement perdue et désorientée. J'étais encore un peu écœurée par la vue de Trent rampant par terre. Un frisson de dégoût parcouru ma peau et je rouvris les yeux, avant de regarder Jiyu en coin. J'étais tout de suite absolument plus dégoûtée mais pas forcément plus concentrée. Je soupirai avant de sortir une cigarette. Je l'allumai et soufflai la fumée en me penchant vers l'avant, le menton calé sur la paume de ma main.

-Quels sont mes les tâches de la journée qu'il nous reste à accomplir ? Je n'arrive pas à remettre de l'ordre dans mes idées... Tu l'as sûrement remarqué...


 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Mer 19 Juin - 17:04

-Oui je pense que c'est une bonne idée. Je suis désolée mais je  n'aime pas me sentir constamment épiée... J'aime avoir ma sphère privée vois tu ? Je n'ai rien contre toi, crois moi. 


Je souriais vivement, me replaçant bien droit sur mon siège en plaçant mes mains sur mes genoux afin de les rassemblés pour jouer avec mes doigts un court moment.

Je comprends parfaitement Mademoiselle, je n'aimerais pas moi non plus être épier de la sorte... Je ramènerais le nécessaire lundi avec moi, ne vous inquiétez pas.

Je sortais mon calepin de ma poche droite tranquillement, l'ouvrant à la page des taches du jour sur le bureau pour l'observé, a la recherche de ce qu'il y avait a faire ensuite pour Mademoiselle la directrice.

-Quels sont les tâches de la journée qu'il nous reste à accomplir ? Je n'arrive pas à remettre de l'ordre dans mes idées... Tu l'as sûrement remarqué... 

Je souriais finement, continuant d'observai le calepin quelques instants, pour ensuite ramenais ma sérieuse attention a ses yeux saisissants.

Je l'ai remarqué en effet, à ce que je vois, il ne vous restes pas grand chose, j'avais fait attention a faire placer Monsieur Trent avant les taches les moins rudes du vendredi dans votre emploi du temps, j'avais prévu que vous ne seriez pas dans votre assiette après cela.

Je lui souriais  en plaçant le calepin devant elle, les taches de la journée étaient presque toutes barrées et il ne restait que deux choses...

Il ne manque plus que vos comptes personnel de la semaine avec votre rapport. Puis, il faudra faire la mise en commun avec les rapports et compte de différents chef de services... Bien sur, vos comptes ont déjà étaient fait jusqu’à jeudi soir sur la page suivante du calepin et j'ai pris la permission pendant le déjeuner, de demander au différents chef de services de vous faire rapportez leurs dossiers... Je penses que cela ne tardera pas.

Aussitôt dit, aussitôt fait, alors que je me levai avant que quelqu'un frappe a la porte, je me me diriger vers celle ci d'un pas détendu, afin de l’ouvrir d'un long sourire, qui démontrait que j''avais complètement repris mon calme habituel.

Oh, bonjour Franck, je te remercie pour le coup de mains de ce midi, cela va bien nous aider, avec ce boulet qui est encore venue aujourd'hui, je ne voulais en faire trop et ne plus tenir devant Mademoiselle la directrice, tu imagines la honte toi. Alors qu'elle est toujours aussi classe et compétente. Je m'en serais pas remit

Il me remit les dossiers après avoir saluer la Directrice en inclinant la tête d'un sourire pour finir par ramenai son attention sur moi l'air sévèrement malicieux.

Je te l'ai dit le nouveau, t'as pas intérêt à la décevoir, sans vous offensez Mademoiselle ! Et puis, t'en fais pas, on est bien content que tu nous ai demander de l'aider, on en avait un peu marre de voire ce porc la poussée a bout sans pouvoir rien faire... En plus, t'as gagner ton pari petit saligaud, tu nous avais promis du spectacle après la réunion, on a eu le droit au meilleur ragots du monde avec le spectacle de Monsieur Trent et comme tu l'avais prévu, Ely va se faire un max de blé en postant sa vidéo sur le net, t'es pas si inutile tout compte fait, mais prend pas la grosse tête et continu comme ça Jiyu...

Il se retourna et ferma la porte après un dernier salut rapide a la directrice, alors que j’écarquillai les yeux en me retournant l'aire de rien, pour déposai les dossiers devant moi et m'asseoir gêner  J'avais beau lire les pensées, je n'avais pas vu venir son sale coup... J’espérais juste qu'elle n'allait pas trop m'en vouloir. Je baissé la tête honteux.

Je suis désoler Mademoiselle ! Je n'avais aucunement l'intention de vous manipulez, mais j'avais réfléchit à la meilleur solution possible pour humilié Monsieur Trent et aider Ely dans sa situation actuel. J'ai donc placer le rendez vous en même temps que sa pause dans la salle prés de la sortie a l'arrière. J'avais bien sur compris malgré moi ce que vous comptiez lui faire faire, donc je me suis permit cette folie. Mais j'en assumerai toutes les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Mer 19 Juin - 21:05



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





Je l'ai remarqué en effet, à ce que je vois, il ne vous restes pas grand chose, j'avais fait attention a faire placer Monsieur Trent avant les taches les moins rudes du vendredi dans votre emploi du temps, j'avais prévu que vous ne seriez pas dans votre assiette après cela.
Il ne manque plus que vos comptes personnel de la semaine avec votre rapport. Puis, il faudra faire la mise en commun avec les rapports et compte de différents chef de services... Bien sur, vos comptes ont déjà étaient fait jusqu’à jeudi soir sur la page suivante du calepin et j'ai pris la permission pendant le déjeuner, de demander au différents chef de services de vous faire rapportez leurs dossiers... Je penses que cela ne tardera pas.

Comme c'était gentil... Il était assez prévenant et faisait vraiment bien son travail. Je ne regrettai pas de l'avoir embaucher, absolument pas. J’acquiesçais lentement en soufflant un nuage de fumée. Mes comptes personnels pouvaient bien attendre et je pouvais rédiger le rapport chez moi... Je n'aurai sûrement rien d'autre à faire ce soir. En espèrant par contre qu'ils n'allaient pas tous venir un à un séparément. La porte s'ouvrit et je levai le nez pour regarder qui venait d'entrer. 

Oh, bonjour Franck, je te remercie pour le coup de mains de ce midi, cela va bien nous aider, avec ce boulet qui est encore venue aujourd'hui, je ne voulais en faire trop et ne plus tenir devant Mademoiselle la directrice, tu imagines la honte toi. Alors qu'elle est toujours aussi classe et compétente. Je m'en serais pas remit.

Classe et compétente ? C'était gentil...

Je te l'ai dit le nouveau, t'as pas intérêt à la décevoir, sans vous offensez Mademoiselle ! Et puis, t'en fais pas, on est bien content que tu nous ai demander de l'aider, on en avait un peu marre de voire ce porc la poussée a bout sans pouvoir rien faire... En plus, t'as gagner ton pari petit saligaud, tu nous avais promis du spectacle après la réunion, on a eu le droit au meilleur ragots du monde avec le spectacle de Monsieur Trent et comme tu l'avais prévu, Ely va se faire un max de blé en postant sa vidéo sur le net, t'es pas si inutile tout compte fait, mais prend pas la grosse tête et continu comme ça Jiyu...

Je failli m'étrangler en recrachant la fumée de la cigarette. Mais de quoi parlait-il ? Est-ce que tout mes employés parlaient de moi dans les couloirs ? Je ne savais pas si je devais trouver cela flatteur ou étrange... Et puis me décevoir ? Il menaçait Jiyu devant moi ? Comme si c'était tout à fait normal ? Enfin bon j'étais touchée de voir qu'ils étaient tous un peu inquiets pour moi... Je soupirai mais restai silencieuse, attendant le départ de l'homme.

Je suis désoler Mademoiselle ! Je n'avais aucunement l'intention de vous manipulez, mais j'avais réfléchit à la meilleur solution possible pour humilié Monsieur Trent et aider Ely dans sa situation actuel. J'ai donc placer le rendez vous en même temps que sa pause dans la salle prés de la sortie a l'arrière. J'avais bien sur compris malgré moi ce que vous comptiez lui faire faire, donc je me suis permit cette folie. Mais j'en assumerai toutes les conséquences.

Ah oui, Ely... Je soupirai à nouveau agacer sans comprendre pourquoi et je me levai pour aller écraser la fin de ma cigarette dans le cendrier. Me manipuler ? Heureusement qu'il n'en n'avait jamais eu l'intention, je ne sais peut être pas lire dans les pensées mais personne ne manipule une marionnettiste... Et s'il essayait un jour, il le paierait de sa vie. Personne ne manipule une marionnettiste et certainement pas une Sirenia. Je grinçai un peu des dents. Il était un peu trop formel parfois... Cela m'était complétement égal qu'il en parle aux autres à l'heure du déjeunez ou quoique ce soit d'autre... Je me reposai sur mon siège et fit un geste de la main vague et désintéressé.

-Arrête de t'excuser pour rien... Je ne t'en veux pas et je m'en fiche même un peu. Je sais très bien que tu n'as pas cherché à me manipuler alors cesse de tracasser sans raison. Concernant mes comptes, je les ferais plus tard et le rapport... J'ai sans aucun doute toute la soirée pour le faire.

Je pianotai sur le meuble rapidement, je n'aimai pas ramener du boulot chez moi mais, pour le coup je n'avais vraiment pas la foi de faire ce rapport aujourd'hui... J'étais fatiguée mais il y avait autre chose et je n'aurai su dire quoi exactement... A vrai dire, la présence de Jiyu me déconcentrait un peu et pas juste à cause de son pouvoir... Je regardai fixement devant moi avant de tourner légèrement la tête vers le garçon. Je déviai immédiatement mon regard en rougissant légèrement. Je devais me concentrer... Je me sentais vraiment stupide et je voulais m'enfuir en courant... Sans en avoir vraiment envie en fait... Je n'arrivais pas à comprendre moi même ce que je voulais à cet instant précis... J'étais vraiment désespérante... 



 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Jeu 20 Juin - 15:49

-Arrête de t'excuser pour rien... Je ne t'en veux pas et je m'en fiche même un peu. Je sais très bien que tu n'as pas cherché à me manipuler alors cesse de tracasser sans raison. Concernant mes comptes, je les ferais plus tard et le rapport... J'ai sans aucun doute toute la soirée pour le faire.


Bien Mademoiselle, je corrigerais cela, je voulais juste vous expliquez tout ceci sans qu'il  y ait de incompréhension, je tiens a vous et je ne ferais rien qui puisse vous nuire.Quelque que soit votre nom de famille ou votre vie passée, je vous dois beaucoup Mademoiselle.


A y repensé, je devais la mettre mal à l'aise avec mes coups en douce, il faudrait arranger cela aussi, devenir sincère, cela n'allait pas être de tout repos pour un type comme moi, mais je devais m'y forcer, pour elle, je le lui devais bien.

~Qu'est ce qu'il lui arrive, elle semble en plein doute... J'aimerais bien l'aider, mais comment ?~

Je rassemblai mes mains sous mon menton, afin de réfléchir un moment, je devais vraiment faire des efforts a partir de maintenant, je ne savais pas pourquoi, mais je voulais rester a se cotés, l'idée de la perdre m'étais inacceptable et me serrer la poitrine... Ce n'était vraiment pas agréable, alors je ferais ce qu'il faut pour rester auprès d'elle.

~Je penses que je vais y aller franc jeu comme ça, elle saura qui elle a en face d'elle.~
 
Je lâchai alors un long soupire en ravalant ma salive légèrement hésitant, puis, je relevai mes yeux, les plongeant dans les siens pour capter son attention et son regard...

Euh... Je veux vous dire que, depuis que j'ai découvert que j'avais ce don, en maternelle, j'ai jamais pus avoir de liens quelconque avec les autres, je n'ai aucune expérience, de la famille, de l'amitié, de l'amour et de leur pré-requis, je ne sais pas vraiment ce qu'est la véritable sincérité, la vraie confiance et le reste. Mais, j'aimerais apprendre tout cela, pour ne pas vous décevoir et ne pas vous gênez, je ne veux pas perdre votre compagnie, donc, je ferais de mon mieux pour ne plus faire d’erreurs...


Je souriais en détournant la tête gêner, c’était sortit tout seul, et j'en étais ravie, je me demandais ce qu'il se passerait ensuite, le soleil était déjà coucher depuis quelques minutes... Mais je n'avais pas vraiment d’horaire précis, mes cours au pensionnat était simples et ne me demandaient pas trop de travail en dehors de la classe, donc, si elle avait encore besoin de mes services, j’étais disponible pour un moment encore.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Ven 21 Juin - 9:11



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto




Bien Mademoiselle, je corrigerais cela, je voulais juste vous expliquez tout ceci sans qu'il  y ait de incompréhension, je tiens a vous et je ne ferais rien qui puisse vous nuire.Quelque que soit votre nom de famille ou votre vie passée, je vous dois beaucoup Mademoiselle.

Je souriais, comme il était formel... S'en était mignon et amusant, sérieusement.

Euh... Je veux vous dire que, depuis que j'ai découvert que j'avais ce don, en maternelle, j'ai jamais pus avoir de liens quelconque avec les autres, je n'ai aucune expérience, de la famille, de l'amitié, de l'amour et de leur pré-requis, je ne sais pas vraiment ce qu'est la véritable sincérité, la vraie confiance et le reste. Mais, j'aimerais apprendre tout cela, pour ne pas vous décevoir et ne pas vous gênez, je ne veux pas perdre votre compagnie, donc, je ferais de mon mieux pour ne plus faire d’erreurs...

Je levais les yeux vers lui, un peu surprise. Était-il à ce point attaché à moi ? Je me sentais un peu flattée mais gênée aussi. Mais bon, s'il n'avait jamais vraiment vécu de véritable relation c'était plus ou moins normal qu'il se soit attaché à moi. Je le regardai longuement avant de soupirer et regarder le plafond.

-J'ai découvert le mien à 14ans... Quand j'ai forcé une de mes cousines à sauter par la fenêtre... Elle n'est pas morte... Elle s'est simplement brisée une jambe en se réceptionnant...Et disons que je ne connaissais presque rien aux relations humaines avant d'arriver à Black Rose.

Je laissais échapper un rire en repensant à ce petit incident...C'est vrai que sur le coup je n'avais pas rit, au contraire, j'étais restée choquée par ce que je venais de découvrir. J'étais perdue à ce moment là et il m'avait fallu pas mal de temps pour que j'apprenne à contrôler ce pouvoir. Mon éducation ne m'avait pas rendue très stable et si je ne restai pas concentrée, les risques que je devienne dangereuse étaient grands. Je baissai lentement ma tête avant de planter mon regard dans le sien. "Ne me laisse jamais perdre le contrôle...". Je lui faisais confiance, et puis, il avait un pouvoir lui aussi, il était mieux placé que quiconque pour me comprendre et réagir en cas de besoin ici. Je lui accordai un léger sourire amicale. Je regardai l'heure, la banque allait fermer d'ici quelques minutes... Je glissai les dossiers que l'employé m'avait ramené dans mon sac, pour ne pas les oublier en partant, puisque j'allais rédiger ce rapport ce soir... Histoire d'occuper ma soirée... Ma solitude devenait presque désespérante... Je levais les yeux au ciel.

-Tu peux rentrer si tu veux Jiyu... Je ne te retiens pas, je vais régler quelques petits trucs et je vais quitter les lieux aussi. Profites en, sort et fait des rencontres. Tu es mignon et gentil, tu ne devrais pas avoir trop de mal à sympathiser avec des jeunes de ton âge.


Je me levai avant d'aller fouiller dans une pile de feuilles, posée sur une des étagère derrière mon bureau. Je lui tournai le dos et j'étais hissée sur la pointe des pieds. Je n'étais pas minuscule mais, je n'étais pas immense son plus et parfois retrouver des dossiers dans ce fouilli en hauteur pouvait s'avérer très difficile... Je devrais peut être songé à ne plus rien mettre dessus ou de l'abaisser.

 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 0:23

-J'ai découvert le mien à 14ans... Quand j'ai forcé une de mes cousines à sauter par la fenêtre... Elle n'est pas morte... Elle s'est simplement brisée une jambe en se réceptionnant...Et disons que je ne connaissais presque rien aux relations humaines avant d'arriver à Black Rose.


Elle m’était donc semblable, je ne pouvais m’empêcher de sourire, c'était tout à fait le genre d’événement que j'imaginais pour elle, et puis, il n'y à pas eu de mort de cousine, donc ce n'était pas très grave. C'est elle qui à du le plus en souffrir, apprendre du jour au lendemain que l'on a ce genre de don. Effrayant, surtout à cet age...


"Ne me laisse jamais perdre le contrôle..."


Je ne détourna pas le regard, même un instant, lui souriant amicalement comme pour lui faire comprendre que j'avais compris. Ce qui était pratique avec mon pouvoir en plus de ce je savais déjà, c'est que je pouvais aussi, et ce sans problème, comprendre à la perfection une personne que j'appréciai, mieux qu'elle même par moment, mais c’était agréable de sentir que l'on était pas le seul a ressentir et a penser de cette manière.


Je vous le promet Mademoiselle, je ferais de mon mieux pour vous aidez. Comptez sur moi.


Je perdis peu a peu mon sourire, moi aussi j'avais déjà ressentit et penser comme elle a cet instant précis, cette vaste solitude... Ce vide de présence, c'est horrible, je détestais cela. Je devais faire quelque chose...


-Tu peux rentrer si tu veux Jiyu... Je ne te retiens pas, je vais régler quelques petits trucs et je vais quitter les lieux aussi. Profites en, sort et fait des rencontres. Tu es mignon et gentil, tu ne devrais pas avoir trop de mal à sympathiser avec des jeunes de ton âge.


Je tournais la tête, la suivant du regard en commençant a me levai tranquillement, alors que je souriais l'aire confiant et malicieux en me retrouvant sur mes pieds, ceux ci se dirigeants lentement vers elle. 


Désoler, mais cela m'est impossible, avec les bêtises qui tournent dans les têtes des personnes de ma génération  je vais vite me lasser, me frustrer et ensuite m’énerver  je serais donc forcer ensuite de feinter toute mes réactions et répliques, et cela je n'en ai aucunement l'envie...


Je me plaçai derrière elle, passant mes bras autour de sa taille afin de l’élever délicatement, la gardant contre moi afin de l'aider dans ses recherches. Profitant de l'instant pour constater d'un sourire satisfait qu'elle était aussi fine et légère que je l'avais imaginer.


Aucunement non, ce soir, je veux rester ici pour vous aidez, je ne veux vraiment plus vivre dans le mensonge au quotidien, je veux que ma véritable et sincère vie trouve racine avec vous, ici. Je n'ai donc pas besoin de faux amis et de fausse soirée entre"jeune". J'ai seulement l'envie et le besoin d'être à vos coté actuellement.


Je la reposée à terre après quelques seconde, lui souriant toujours en ayant les joue légèrement rosé... Mon cœur battait de nouveau la chamade et je n'y comprenais absolument rien, tout cela me dépassait vraiment, j'avais donc pus dire de telle chose sans la moindre gêne, n'ayant aucune expérience de l'amour, je n'avais toujours pas mit de mot quelconque sur mes émotions en sa présence. Je venais me replaçais ensuite, à reculons, de mon coté du bureau, afin pour m'asseoir de nouveau, ne la perdant pas des yeux une seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 9:05



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





Désoler, mais cela m'est impossible, avec les bêtises qui tournent dans les têtes des personnes de ma génération je vais vite me lasser, me frustrer et ensuite m’énerver je serais donc forcer ensuite de feinter toute mes réactions et répliques, et cela je n'en ai aucunement l'envie...


Je l'entendais se rapprocher de moi. Je fronçai les sourcils, tentant de rester concentrée sur mon objectif. Je sursautai légèrement en sentant ses bras se refermer autour de ma taille. Je me sentie légèrement soulevée, mes pieds ne touchaient plus le sol. J'espérai qu'il ne voyait pas mes joues, rougis par la gêne qui m'avait envahie... 



Aucunement non, ce soir, je veux rester ici pour vous aidez, je ne veux vraiment plus vivre dans le mensonge au quotidien, je veux que ma véritable et sincère vie trouve racine avec vous, ici. Je n'ai donc pas besoin de faux amis et de fausse soirée entre"jeune". J'ai seulement l'envie et le besoin d'être à vos coté actuellement.



Rester avec moi... ? A mes côtés ? Pourquoi était-il si attaché à moi tout à coup ? J'avais sans m'en rendre compte, trouvé les papiers que je cherchais et il m'avait reposé à terre. J'étais... déçue ? Etait-ce le bon mot ? Je ne savais pas mais son contact était agréable... Il s'était rassis dans son fauteuil et pendant quelques instants je restai dos à lui. Là je serrai de ma main droite mon bras gauche avant de me retourner vers lui lentement.


-Jiyu... Je... je ne sais pas si rester à mes côtés est une bonne idée... Je suis... Je suis ta patronne...


Je n'étais certainement pas une bonne influence pour un garçon comme lui... Calme, posé, gentil et doux... Je n'étais pas comme ça et s'il devait se lasser de quelqu'un dans cette ville, c'était de moi. Je posai les formulaires et les fiches d'informations sur mon bureau, les yeux rivés dessus. J'inspirai longuement, je n'avais plus du tout la tête à travailler... Je m'asseyais sur le bord du bureau, les yeux clos et la tête légèrement levé vers le plafond. Je ne comprenais pas pourquoi ni comment il avait pu s'attacher à moi... Il lisait les pensées pourtant... Je me mordais la lèvre inférieur, la torturant avec précaution. Jiyu ne devait pas rester trop longtemps près de moi, j'allais pourrir son esprit avec le mien... Il ne le méritait pas... Je devais trouver une solution et rapidement... Je rouvrais les yeux, dirigeant mon regard vers le sien avant de le fixer avec intensité. Je souriais tendrement à son intention.


-Je t'assure, ce n'est vraiment pas une bonne idée, je ne reste pas seule sans raison tu sais...





 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 10:12

Elle était vraiment mignonne à cet instant, se torturer l'esprit pour ne pas me blesser, elle avait l'impression qu'elle n'avait pas le droit à ce bonheur, cela aussi, je le comprenais très bien, moi aussi j'avais ce genre de pensée, que j'était trop différent, trop dangereux pour mérité de sincère émotions d'autrui à mon égard. Je la regardai, sure de moi et l'aire rassurant.


-Jiyu... Je... je ne sais pas si rester à mes côtés est une bonne idée... Je suis... Je suis ta patronne...


En effet, c'était ma patronne, cela sonner comme les vielles séries dont les filles raffoles, mais, sans m'en être encore rendu compte, j'étais tomber amoureux d'elle, surement que je ne comprenais toujours pas ce qui m'arriver, alors qu'a peine je l'observais, mon cœur s'emballait et je souriais, c'est cela, un regard et j'étais heureux. Je la fixée alors, joignant mes mains sur mes genoux, le dos bien encré au fond du siège.


Et bien, je ne comprends pas le mal, je vous dis, que c'est ce que je souhaite par dessus tout et ce dont j'ai le plus besoin actuellement. Bien sur, je n'oserais pas vous forcez la main croyez moi, si vous le souhaitez  je peux n'être  que votre employé et mettre de coté ces émotions. Je devrais de nouveau, mentir et feindre au quotidien en me contentant de faire mon travail pour rentrer me lamenter sur ce que j'aurais pu vous dire ou faire... Mais tout cela me concerne bien entendu  alors, si vous ne le souhaitez pas, je n'en dirais pas plus au propos de ces sentiments qui me sont encore tout à fait et parfaitement inconnue.


Elle était toujours perturbé par son identité par rapport a mon innocence, elle se trouvait trop dangereuse pour moi, cela devenait frustrant, alors que je resserrai les poing sur les accoudoir du siège en silence. Elle se faisait des films, elle n'avait pas compris le message que je voulais lui faire passé, c'était elle, et personne d'autre ! J'en étais sure, je ne voulais qu'être avec elle ! Et rien d'autre.


-Je t'assure, ce n'est vraiment pas une bonne idée, je ne reste pas seule sans raison tu sais...


C'en était trop, je ne pus me contenir une seconde de plus, je me levais pour poser mes mains sur la table, me penchant pour la regardée dans les yeux, l'aire quelque peu frustrer et hésitant, bien que résolu.



J'aimerais que cela cesse Mademoiselle ! Comment ça je risque de me lasser ? Comment ça vous êtes trop dangereuse pour moi ? Je vous dis alors ce que je ressens vraiment, ressentir ce genre de chose et dire la vérité, c'est nouveau pour moi, je suis encore un débutant qui improvise chaque mots. Je ne veux pas savoir que vous être dangereuse, je lis en vous, je le sais déjà  je ne veux pas non plus entendre que je vais me lasser, vous ne lisez pas en moi, donc vous n'en savais rien et c'est faux ! Je ne suis pas innocent, ni fragile, ou même gentil, je suis faux moi aussi, tout a était créer avec de l'effort et de la réflexion en moi au par avant. Ne l’oubliez pas, en ces lieux je suis la personne la plus apte à rester à vos cotés et à vous comprendre vous l'avez dit vous même. Je n'ai pas l'envie d’être protéger, je n'ai pas non plus l'envie d’être bien vue, ni même d'être aimer par les autres. J'ai seulement l'envie d’être avec vous, voila la seule chose que je n'ai pas inventer, la seule chose qui ne me fait pas peur et qui me rend heureux, vous et rien d'autre, c'est la seule chose vraie que je peux dire sans avoir peur ni douter un instant !


Je, je fermais les yeux, pour reprendre ma respiration doucement, je lui avait dit ce que je voulais lui dire, j’étais encore pleins de peur et de doutes, j'avais même l'envie de pleurer, je ne comprenais pas. Alors que je me rasseyais. Je, je réfléchissais je voulais comprendre, je voulais savoir ce qui m'arrivée, j’étais malade ? Mais je me sentais bien avec elle, qu'elle était ce phénomène ?... Étais_ce... L'amour ? J'étais peut être bien amoureux d'elle... Surement même, cela semblait logique quand y pensait, bien que surprenant tout de même. Moi, j’étais tomber amoureux, cela me laissait sans voix...
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 11:03



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto





J'aimerais que cela cesse Mademoiselle ! Comment je risque de me lasser, comment ça vous êtes trop dangereuse pour moi ? Je vous dit alors ce que je ressens vraiment, ressentir ce genre de chose et dire la vérité, c'st nouveau pour moi, je suis encore un débutant qui improvise chaque mot. Je ne veux pas savoir que vous être dangereuse, je lis en vous, je le sais, je ne veux pas non plus entendre que je vais me lasser, vous ne lisez pas en moi, donc vous n'en savais rien... Je ne suis pas innocent, ni fragile, ou même gentil, je suis faux, tout a était créer avec de l'effort et de la réflexion. Ne l’oubliez pas, en ces lieux je suis la personne la plus apte a rester a vos cotés et a vous comprendre, vous l'avez dit vous même. Je n'ai pas l'envie d’être protéger, je n'ai pas non plus l'envie d’être bien vue, ni même d'être aimer par les autres. J'ai seulement l'envie d’être avec vous, voila la seule chose que je n'ai pas inventer, la seule chose qui ne me fait pas peur et qui me rend heureux, vous et rien d'autre,c'est la seule chose vraie que je peu dire sans avoir peur ni douter un instant !




Je lâchai un hoquet de panique et de surprise mélangée, faisant quelques pas en arrière inconsciemment... Pour... Pour qui se prenait-il pour me parler ainsi ? Être avec moi ? Quel genre d'idiot était-il... Je le fixai les yeux écarquillés, sous le choc... 



-Qu... quoi ?


La personne la mieux placée pour me comprendre... ? Qu'est ce que... Qu'est ce qu'il allait s'imaginer ? Je virai au rouge maintenant... Je me tournai dans un moment de rage et serrais les poings... Il ne pouvait pas me comprendre, personne ne pouvait... Pourquoi mentait-il en disant qu'il n'était pas gentil et innocent... Pourquoi refusait-il ces qualités ? Pourquoi voulait-il s'enfoncer dans la noirceur, me laissant l'entraîner lentement dans ma chut... Quel Idiot ! J'abattais mon poing sur le bois avec force et violence. 


-Tais toi ! J'ai dis que je voulais t'aider... J'ai l'intention de le faire vraiment... Alors arrête de dire des conneries...


J'avais la tête baissée, le regard rivé sur le sol. Je montais les larmes me monter aux yeux... Je devais partir et vite... Cacher mes larmes, ma colère, ma peine... Machinalement j'attrapai mon manteau. Je ne voulais pas m'attarder, j'avais peur qu'il ne me laisse pas partir pour continuer à me dire ce genre de chose. Je me penchai en avant pour empoigner mon sac, fermement. Mon étreinte était tellement forte que mes jointures étaient complètement blanche. Je regardais mes mains un moment... Je tremblais ? Pourquoi étais-je entrain de trembler alors qu'il disait n'importe quoi... Ouais... Il n'était pas sérieux... Il ne pouvait pas l'être, il ne devait pas... Pourquoi... ? Oh Dieux, dites moi pourquoi... Je redressai la tête fièrement, essuyant les larmes sur mes joues.


-Je... Je dois rentrer...


Je fis un pas maladroit vers la porte, pourquoi n'arrivais-je pas à marcher correctement ? Je devais partir vite... Mais mes jambes ne voulaient pas me porter jusqu'à la porte... Je serrai les dents, en colère contre moi même...


 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 11:53

-Je... Je dois rentrer...


Je me levai en silence à mon tour, j'avais dit ce que j'avais à dire, je n'avais pas à m'en vouloir, j'étais sincère, je ne lui avais raconter aucun mensonge... Mais maintenant, je devais lui apporter mon aide. Alors que je venais de me placer devant la porte souriant en posant mes mains sur ses épaules pour la regardée.


Comprenez moi, c'est moi qui vais vous aidez... Je vous comprends, à vous de vous y faire. Je sais qui vous êtes, Esmeralda Sirenia, vous êtes belle, intelligente, classe et vraiment dangereuse. Bien sur vous avez des défauts mais vous aussi, vous devez accepter vos qualités.


J'échanger nos places pour la placée dos à la porte, passant une main le long de ses cheveux en passant l'autre le sur sa joue délicatement, ne sortant pas même une seconde mes yeux des siens. Je devais lui faire comprendre qu'elle pouvait se reposer sur moi, qu'elle n'avait plus à se défendre de ma personne. Je l'aimais, j'allais bien sur le lui dire, mais je ne voulais pas le faire alors qu'elle était si perturbée.


Calmez vous Mademoiselle, je ne suis pas votre ennemi, regardez au fond de mes yeux, je suis sur que vous pourrez lire en moi vous aussi, vous comprendrez ce que j'essaie de vous faire comprendre. Je, je ne veux pas posé de problème, si vous le voulez, la porte derrière vous n'est pas fermée, mais comprenez moi bien, je veux seulement que vous soyez heureuse en ma présence vous aussi ?


Je passai alors doucement mes mains le long de son dos et je venais l’étreindre tendrement contre moi les yeux fermés et la tête fourrée prêt de son oreille gauche. Je voulais qu'elle se calme, qu'elle arrête de trembler, qu'elle s'apaise en ma présence. Mais je voulais aussi lui dire une bonne fois pour toute ce que j'avais sur le cœur, alors que je soupirais doucement d'un sourire, laissant le temps à l’atmosphère de se calmer.


Esmeralda, je ne veux pas qu'il y ait d'incompréhension , qui et quoi que tu sois, tu es Esmeralda. Je te tiens conte moi, je ressent ta chaleurs contre moi, je n’entends plus tes pensées, les battements de nos cœurs est trop bruyant pour cela. J'ai le souffle court, j'ai envie de pleurer, je suis tirailler par des sentiments que je ne connait même pas. Mais malgré tout cela et tout ce que tu pourras essayer de mettre entre toi et moi... Je sais, que je ne veux pas te perdre, je veux prendre soin de toi, je veux être a tes cotés, te garder contre moi. Car qui que nous soyons, Esmeralda, je suis tomber amoureux de toi... Je me devais de te l'avouer, je t'aime Esmeralda.


Je ne bougeai plus, j'attendais une quelconque réaction de sa part, tel quel soit. De toutes manières  je lui avais dit tout ce qu'il y avait a dire, le reste reposer sur elle . Je ne savais pas pourquoi, mais je ne pouvais plus lire en elle depuis que je l'avais contre moi, c'était effrayant de ne pas savoir, mais d'un autre coté, c’était rassurant. En effet, toutes ces émotions parfaitement paradoxales, étaient loin d’être désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 12:37



Ce pouvoir me mets mal à l'aise...
feat Jiyu Kiyuto




Comprenez moi, c'est moi qui vais vous aidez... Je vous comprends, à vous de vous y faire. Je sais qui vous êtes, Esmeralda Sirenia, vous êtes belle, intelligente, classe et vraiment dangereuse. Bien sur vous avez des défauts mais vous aussi, vous devez accepter vos qualités.


Pour... Pourquoi était-il si près de moi ? Je me sentais acculée et coincée... Des frissons parcoururent ma peau au contact des ses doigts... Je fermai les yeux quelques instants, toujours aussi gênée... Étrangement j'appréciai son contact... J'étais chamboulée par sa présence et surtout par sa proximité... 



Calmez vous Mademoiselle, je ne suis pas votre ennemi, regardez au fond de mes yeux, je suis sur que vous pourrez lire en moi vous aussi, vous comprendrez ce que j'essaie de vous faire comprendre. Je, je ne veux pas posé de problème, si vous le voulez, la porte derrière vous n'est pas fermée, mais comprenez moi bien, je veux seulement que vous soyez heureuse en ma présence vous aussi ?



Je pouvais partir oui... Mais, le voulais-je vraiment ? Je serrai les dents, les yeux toujours clos, je ne voulais pas le regarder... J'étais maintenant dans ses bras et je sentais son souffle contre mon oreille... Dieux... je ne savais pas quoi faire exactement, je voulais bouger et m'échapper... Mais surtout je voulais qu'il arrête de dire de telle chose... Par pitié...



Esmeralda, je ne veux pas qu'il y ait d'incompréhension , qui et quoi que tu sois, tu es Esmeralda. Je te tiens conte moi, je ressent ta chaleurs contre moi, je n’entends plus tes pensées, les battements de nos cœurs est trop bruyant pour cela. J'ai le souffle court, j'ai envie de pleurer, je suis tirailler par des sentiments que je ne connait même pas. Mais malgré tout cela et tout ce que tu pourras essayer de mettre entre toi et moi... Je sais, que je ne veux pas te perdre, je veux prendre soin de toi, je veux être a tes cotés, te garder contre moi. Car qui que nous soyons, Esmeralda, je suis tomber amoureux de toi... Je me devais de te l'avouer, je t'aime Esmeralda.



Non... Tais-toi... Ferme la ! Ne dis pas ça.. Tu n'as pas le droit... tu n'as pas le droit... Ne m'aime pas... Idiot... Je rouvrais les yeux, le repoussant brutalement, ma main s'abattit immédiatement après sur sa joue... J'étais complétement écarlate. Ma respiration était rapide et douloureuse... Je devais partir... Je ne pouvais pas continuer cet... "échange" ce soir... J'étais à bout de nerf et fatiguée... Je tremblais toujours, malgré sa tentative de me rassurer... Quel idiot...


-Ne... Ne dis pas n'importe quoi... Tu es un idiot Jiyu... Tu es entrain de faire une grave erreur... Tu finiras par regretter ces sentiments... 

Je secouai la tête avant de le fixer longuement... Je voulais pleurer, fondre en larme, m'excuser de l'avoir frapper... Il ne le méritait pas, il voulait juste être gentil... Etre honnête... La franchise... Est ce que je connaissais au moins ce que c'était ? En plus de pleurer je voulais rire, rire de moi... J'étais pitoyable... Je le regardai à nouveau, mon coeur battait si fort, c'était douloureux... J'étais en colère mais, contre moi... Comment aurais-je peu être en colère contre lui... ? Ce n'était pas possible... Mon regard glissa sur son visage... Si doux, empli de tendresse et de bonté... Mes mains se tendirent d'elles mêmes vers son visage, le ramenant brusquement contre le mien pour déposer un baiser sur ses lèvres. Doucement je caressai ses lèvres des miennes avant de glisser ma langue entre les siennes, venant effleurer la sienne... Je ne savais pas pourquoi je venais de faire ça exactement mais je me sentais... Soulagée ? Je ne savais pas en fait.. Je rompait le baiser rapidement, reprenant mon sac en main avant d'ouvrir la porte à la volée et de m'enfuir en courant, les joues brûlantes, séchant lentement mes anciennes larmes.



 

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 13:38

Dés qu'elle m'a repousser, je pus de nouveau lire en elle, c'était tellement paradoxal,elle m'en voulait,elle s'en voulait, elle comprenait, elle ne comprenait plus rien, c'était si... Violent ! Mon corps se figea surplace, je savais que j'allais être frapper,mais je ne pus rien faire, j’étais tétaniser, complètement paralysé, cette saleté de phobie m'avait de nouveau complètement posséder...


-Ne... Ne dis pas n'importe quoi... Tu es un idiot Jiyu... Tu es entrain de faire une grave erreur... Tu finiras par regretter ces sentiments... 


J'allais alors prendre la parole, pour de nouveau lui affirmer ce que je souhaiter mais je ne pouvais pas, j'étais encore en pleine terreur, je ne pus rien faire quand elle posa de nouveau ses mains sur mes joues, mais je ne voulus rien faire quand elle déposa ses lèvres sur les miennes pour m'embrasser fougueusement. Je, je ne comprenais plus rien, mais je m'en fichais, je voulus en profitais au maximum, jusqu’à qu'elle le rompt subitement, pour s’enfuir en courant après avoir récupérer ses affaires, alors que je commencé a reprendre doucement le contrôle de mon corps peu a peu.


Qu'est ce que ?... Je... Ouaw ! 


Je devais reprendre mon calme, c'est ça, je devais souffler quelques minutes, alors que je baisser la tête pour fermer les yeux, afin de réfléchir a ce que je devais faire ensuite... Je devais rentrer au pensionnat, passer un week end sympa, et revenir travailler lundi après les cours, je devais lui laissé le temps de souffler. 


~Aller Jiyu, on rentre, t'en a asse fait pour aujourd'hui, faudrait pas trop tarder non plus, je crois que je vais me lire un nouveau livre se week end, puis j'irais essayer de nouveau endroit ou me reposer, pour me changer les idées.~


Je touchai mes lèvres du bout de mes doigts, encore quelque peu surpris, alors que je sortais lentement de l’établissement , prenant doucement la route vers le pensionnat comme tout les jours, me ressassant les événements passé en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   Dim 23 Juin - 13:44

[FINI]

⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aucune intimité [pv Jiyu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aucune intimité [pv Jiyu]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus aucune PUB!!!
» Dans aucune situation après voyage par atout
» L'homme qui ne sent aucune douleur: Kazuya Aotsuki
» Pourquoi aucune intervention musclee a Martissant?
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Rose  :: ~Paperasse~ :: Corbeille & Archive :: Rps terminés-
Sauter vers: