Entrez dans un pensionnat un peu fou ou se côtoient des humains aux pouvoirs étranges... Hentai / Yaoi / Yuri accepté.
 

Partagez | 
 

 Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Mar 11 Juin - 20:24

J'avais fait plusieurs centaines de kilomètres depuis ma lecture de la lettre, tout d abord, j'avais envoyer mes affaires, régler des paperasses incessantes, pour enfin pouvoir me mettre en route... Au téléphone, alors que j'étais en route dans le train vers la ville liée au pensionnat, une voix étrange que je ne pus reconnaitre sur ma messagerie m'annoncer déjà la couleur.

"Oui, allo Monsieur Kiyuto, c'est pour vous donnez quelques informations supplémentaires au sujet de votre arrivée au pensionnat... Comme vous n'avez pas pu passer d'examens, nous avons décider de vous placer en classe C, vous pourrez ainsi vous intégrez sans problème. Bien sur, la pension et le logis seront gérer par nos propres moyens... Mais le reste dépendra de vous, nous ne faisons pas de différences entre nos étudiants... Voila, c'est tout pour les informations vous concernant, nous vous attendons au pensionnat avec impatience Monsieur Kiyuto."

Au, moins, ils avaient le mérite d’être claire... Après une asse longue réflexion alors que j'arrivai à destination, je décidai d'aller à la banque de ville, afin de retirer un peu, au cas ou, je ne voulais de problème dés mon arrivée... J'utilisais alors un stratagème que j'avais mis au point avec le temps pour trouver ma route sans trop m’impliquai dans une conversation. Je me plaçai donc dans un endroit silencieux clos et avec plusieurs personnes, la presse de la gare serait parfaite...

Hum... La banque, elle est ou ?

Puis, je regardai d'un air interrogateur les nombreuses carte, les gens a coté se mettant à penser selon ma phrase, c'est le cerveau humain après tout... Une mèche que j'allume, et Pouff!

~La banque ... J'en sais rien moi... t'as qu'à lire une des cartes au lieu de les observer, abrutit~ ~Tient mais, il parle tout seul, il est bizarre, en plus il est pas d'ici... Il saurait que la banque n'est pas loin, sur la troisième rue à gauche, quel idiot... Il peut demander.~

Je souris alors en sortant de la gare, lâchant un vif "bingo" sur ma route, en apercevant l'édifice... Puis, alors que j'arrivais enfin dans celle ci, je me concentrai sur les lieux, feintant d'être un touriste impressionné par les lieux.

~Je me demande ce que je vais manger a midi, j’espère que je vais pouvoir tomber sur un des magasin de mon paternel, j'ai envie de bonbons... D’ailleurs, en parlant de lui, je me demande si il est au courant pour moi... Il doit surement être trop occupée. Oh ! C'est mon tour, sourit Jiyu, sourit...~

Je me présenter a la banquière donc tout sourire, sans utiliser mon don, je la trouvait inquiète, comme si ce jour était particulièrement éprouvant pour elle.. Me concentrant un instant après mon petit "Bonjour, c'est pour un retrait", je plaçais mon regard dans le siens, lisant ses pensées secondaire... Vous savez, celles qui se trouvent derrière celles dont a le contrôle, celles qui, lorsqu'on est inquiet, nous font de beaux résumer des situation malsaines sans qu'on puisse les contrôlés...
Ses pensées n’étaient pas claire... Mais il ne me fallut que quelque secondes pour les déchiffrées.

[Elle se prénommait Ely, sa fille, dont le nom m’était inconnue, avait une maladie incurable et son mari l'apprenant, avait disparue... Sans doute pour tenter de tout régler tout seul... Mais n'avait plus donner de nouvelles depuis des semaines. Pour appuyer le tout, ce matin même, elle avait reçus un mail de l’hôpital, qui l'a prévenait que l’état de sa fille était au plus bas.]

Je levai les yeux vers le plafond en tapotant du pied, alors que j'attendais le transfert patiemment, ne pensant pas vraiment a ce qui ne me concernait pas...

Pardon Monsieur, mais je remarque que votre compte est vide. Il à eu un transfère fait ce matin vers un compte d'entreprise, et il ne reste plus rien...

Qu'est ce que-...

De quoi !? Comment ça y à plus rien ? Sa veut dire quoi vos bêtises ? J'ai plus un rond c'est ça ?!












Dernière édition par Jiyu Kiyuto le Mar 11 Juin - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Mar 11 Juin - 21:14



Need some money ?
feat Jiyu Kiyuto





Je mordillai le bout de mon stylo, concentrée sur les chiffres qui s'étalaient sous mes yeux. Je sentais le mal de crâne arriver et je soupirai en fermant les yeux. Il fallait que je lâche un peu les calculs pour le moment, dans le cas contraire j'allais sûrement exploser. Je me penchais en arrière en sortant mon paquet de cigarette de mon tiroir. Je m'en allumai une et profitai de l'instant présent. Tout était calme dans ce bureau, personne n'y venait, ou alors c'était rare. Il faudrait qu'un client fasse un très gros dépôt pour que quelqu'un se rende dans mon bureau. En effet je gardai les coffres forts les plus importants, avec moi, ils étaient en sécurité. J'ouvrais les yeux, regardant la fumée au dessus de ma tête... J'écrasai le restant de ma clope dans mon cendrier avant de me lever. Je refermai la porte à clé derrière moi avant de me diriger vers les guichets. Je m'adossai contre un mur, parmi les clients et observai mes employée. Un sourire était apparu sur mon visage, ils s'affairaient tous à combler les attentes des clients, c'était très amusant. J'aimai bien étudier ceux qui travaillaient pour moi. Je restai dans mon coin, attendant patiemment qu'il se passe quelque chose qui me ferait intervenir. Je plissai les yeux, un jeune homme semblait s'agiter à l'une des caisses. Je soupirai, encore un fils à papa qui s'était fait sucrer son compte sans aucun doute.
Je me dirigeai lentement vers mon employée et le jeune homme en question, mes pas étaient rapides et silencieux, pareil à ceux d'un chat. J'arrivai derrière le client mécontent, souriante. Je vis mon employée ouvrir grand les yeux et rougir embarrassée.

-Et bien ? Il y'a un problème ?

La femme se mit à bredouiller, un peu surprise par ma présence sans aucun doute.

-Non... Non tout vas, bien j'étais juste entrain.. de ... de dire à ce jeune homme que... qu'il n'y avait plus d'argent sur son compte... Et...

Je fis un signe assez sec de la main pour la faire taire, mon regard tourné vers le jeune homme en question. Il était plutôt mignon... Comme beaucoup de fils à papa mais bon, ne généralisons pas... Je tendis la main à son intention.

-Je suis Mademoiselle Sirenia, la directrice de l'établissement. Je pense que nous pourrions étudier votre cas et trouver une solution à votre petit problème d'argent.

Je n'avais pas cessée de sourire, ce même sourire figé et presque cruel que j'avais avec tout mes clients. Histoire d'être polie mais, de leur rappeler qu'ici c'était moi qui domptait l'or. J'attendais qu'il serre ma main, et peut être allais-je accepter de le recevoir dans mon bureau pour lui permettre de survivre dans ce monde de chien.





Code par K'Aya de Never-utopia.




⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?




Dernière édition par Esmeralda Sirenia le Mer 12 Juin - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Mar 11 Juin - 21:54

-Et bien ? Il y' a un problème ?

Je tournai la tête vers la voix vivement, alors que je voulais laisser échapper un "De quoi je me mêle ?"... Mais rien qu'en posant les yeux sur la demoiselle qui parlait, je me retenue. Rien que son apparence m'indiquer que je ferais mieux de la fermée, car ce n'était pas n'importe qui, j'avais appris à repérer les gens importants, et cette très charmante demoiselle en faisait partit, c’était évidant.

-Non... Non tout vas, bien j'étais juste entrain.. de ... de dire à ce jeune homme que... qu'il n'y avait plus d'argent sur son compte... Et...

D'un signe de la main, la nouvelle arrivée avait fait taire Ely, la pauvre employée ne savait plus ou se mettre, alors que ses pensées répété les même choses sans cesse.

~Tais toi Ely... Patronne, boulot, fille, mari, tait toi, tait toi, sourit... Calme, sourit, aller c'est bien...~

Alors qu'elle retrouvée peu à peu son calme, la "maitresse" des lieux leva doucement la main vers moi, m'invitant à la serrée tout en m'imposant un sourire des plus travaillé et digne d’intérêt, pour quelqu'un qui sait ce que c'est que de n’offrir aux autres que l'image qu'on veut qu'ils aient de nous même.

-Je suis Mademoiselle Sirenia, la directrice de l'établissement. Je pense que nous pourrions étudier votre cas et trouver une solution à votre petit problème d'argent.

Alors comme ça... J'étais devenue un mignon fils à papa à qui on avait couper sa solde ... Ses pensées me firent prendre conscience de ma position, je souriais donc en plaçant ma main droite dans la sienne pour la serrée habilement, n'ayant pas d'autre solution apparente.

Bien le bonjour mademoiselle Sirenia. Je me présente, Jiyu, Kiyto Jiyu pour vous servir. Enchanté de vous rencontrez, et pardonnez ma réaction envers votre employée. Je ne voulais pas faire de scène, je suis honteux de cela...

Je laissai un petit temps de quelques secondes, l’observant d'un vif coup d’œil plus en détail. Elle était vraiment très belles, semblant dangereuse, mais très belle, ses cheveux étaient particulièrement... Fascinant ! Je venais ensuite placés mes yeux en face des siens, inclinant la tête doucement d'un fin sourire à son intention.

Je serais plus qu'heureux de recevoir votre soutient mademoiselle la directrice, je m'en verrais bien sur endetté par la suite, je ne le sais que trop bien... Mais je n'ai actuellement pas d'autre alternative, je suis donc entre vos mains.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Mer 12 Juin - 9:16



Need some money ?
feat Jiyu Kiyuto





Bien le bonjour mademoiselle Sirenia. Je me présente, Jiyu, Kiyto Jiyu pour vous servir. Enchanté de vous rencontrez, et pardonnez ma réaction envers votre employée. Je ne voulais pas faire de scène, je suis honteux de cela...

Je continuai de sourire assez froidement avant de dégager ma main assez rapidement. Pauvre petit, s'il savait à quel point voir mes employés paniquer était amusant... Et puis bon, il n'avait pas tapé un scandale non plus, n'exagérons rien.

Je serais plus qu'heureux de recevoir votre soutient mademoiselle la directrice, je m'en verrais bien sur endetté par la suite, je ne le sais que trop bien... Mais je n'ai actuellement pas d'autre alternative, je suis donc entre vos mains.


Endetté ? Mais pour qui me prenait-il ce garçon ? Je n'endette pas mes clients, enfin ce genre de client... Nan franchement l'endetté ne me rapporterait rien, pire encore, je perdrai de l'argent à faire cela. Je passai mon bras sous le sien, le tirant un peu pour le faire bouger. Il était chanceux quand même, si je n'avais pas été de bonne humeur je l'aurai renvoyé sans plus attendre. Et en plus de cela il allait entrer dans mon bureau... Je marchai d'un pas rapide et énergique jusqu'à celui, je déverrouillais la porte avant de le pousser à l'intérieur. Je lui fis signe de prendre un siège avant de m'installer face à lui, sur mon propre fauteuil. Je l'observai longuement sans rien dire. Il ne me disait rien, je n'avais jamais vu son visage auparavant. De plus, il n'était certainement pas le fils d'une de mes plus gros sources de revenu... J'avais fait de longue recherche sur chacun d'eux... Toujours assurer ses arrières. Je croisai les bras, il devait être arrivé il y peu... Je me décidai à enfin prendre la parole.

-Alors dites moi tout, je sais déjà que vous n’êtes pas d'ici ou du moins que vous n'aviez encore jamais mit les pieds dans ma banque. Je peux aussi dire qu'aucun de mes gros poissons n'est de votre famille.... Donc, dites moi très cher, d'où venez vous et quel est votre problème précisément ?

Je le soupçonnais d'être un nouvel arrivant à Black Rose... Mais je ne pouvais pas lui poser la question brusquement. Black Rose n'étant officiellement qu'un pensionnat comme un autre, ma question pourrait alors paraître étrange si je m'étais trompée. Je préférai attendre... Patiente est mère de toute les vertus après tout....




Code par K'Aya de Never-utopia.




⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Mer 12 Juin - 11:08

Sans que je ne comprenne pourquoi, elle m'avait pris par le bras, m’emmenant alors jusqu’à un bureau, sans doute le sien... Qu'est ce qu'il était classe quand même. Je l'observais en silence, m'asseyant ensuite ne voulant aucunement l’offenser plus que ce que je l'avais fait, avec mon histoire de dette, j'avais compris depuis que j'avais commencer à lire son esprit, qu'elle était la personne la plus méthodique et entretenue que j'avais eu la chance de voir, et pourtant j'en avais vu... Elle était déjà en train de trifouiller ses souvenir à ma recherche, cherchant ensuite un lien quelconque avec un gros poisson, puis décidant finalement à me le demander directement faute de trouvaille.

-Alors dites moi tout, je sais déjà que vous n’êtes pas d'ici ou du moins que vous n'aviez encore jamais mit les pieds dans ma banque. Je peux aussi dire qu'aucun de mes gros poissons n'est de votre famille.... Donc, dites moi très cher, d'où venez vous et quel est votre problème précisément ?

Bien, voila deux simples questions, bien qu'une autre personne allait parler de toute sa vie... Moi, j'allai seulement lui répondre, alors que tout à coup, Black Rose traversait son esprit, elle semblait venir de ce fameux pensionnat, et je sentais alors en lisant en elle a quel point elle était dangereuse, elle était vraiment, terriblement perspicace. Elle avait compris déjà tellement de choses, sans que je ne remarque le moindre don dans son esprit, fascinante !

Et bien, je ne suis pas d'ici en effet, je viens d'une grande ville, a quelques centaines de kilomètres à l'Est d'ici... Et si j'ai bien, malheureusement compris la situation actuelle. Je viens de passer, il n y a même pas cinq minutes et en moins d'une dizaine de secondes, de riche héritier à  simple étudiant sans le sous, qu'elle folie joie... Tout cela grace au caprice de mon paternel, qui n'est malheureusement pas dans votre banque, c'est donc en effet la première fois que j'y posai les pieds.

Je joignais lentement mains sous mon menton, pour réfléchir un court instant les yeux clos, alors que j'arrivais encore à capter les pensées d'Ely  au loin malgré moi ce qui ne me gênait pas vraiment, j'étais habituer à tous cela... Mais passons, je levai les yeux à nouveau vers Mademoiselle Sirenia en silence tout d abord, ayant finit de clarifier mes idées pendant ces très vive réflexion.

Alors, dites moi donc, mademoiselle Sirenia, comment pouvons nous, nous entraider ? Comme je l'ai dit auparavant, je suis actuellement un simple enfants gâté-dégâté, qui est sans aucun doute à ce moment précis, entre vos mains, qui me semblent habile et méthodique... Je répondrais donc à la plupart de vos questions en mentant quelque peu pour tenter de me faire bien voir. Et je  garderais en tête ma position actuelle, laissant donc à votre avantage et bonne guise, notre conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Mer 12 Juin - 15:06



Need some money ?
feat Jiyu Kiyuto





        

Et bien, je ne suis pas d'ici en effet, je viens d'une grande ville, a quelques centaines de kilomètres à l'Est d'ici... Et si j'ai bien, malheureusement compris la situation actuelle. Je viens de passer, il n y a même pas cinq minutes et en moins d'une dizaine de secondes, de riche héritier à  simple étudiant sans le sous, qu'elle folie joie... Tout cela grace au caprice de mon paternel, qui n'est malheureusement pas dans votre banque, c'est donc en effet la première fois que j'y posai les pieds.


Je penchais la tête sur le côté, satisfaite d'avoir touché juste. Un étudiant sans le sous hein ? Cela confirmait de plus en plus mon hypothèse sur le fait qu'il venait d'être accepter à Black Rose. Je me renfonçai dans mon fauteuil, le faisant tourner lentement de droite à gauche. Caprice de son paternel ? C'était une vision des choses plutôt amusante...

Alors, dites moi donc, mademoiselle Sirenia, comment pouvons nous, nous entraider ? Comme je l'ai dit auparavant, je suis actuellement un simple enfants gâté-dégâté, qui est sans aucun doute à ce moment précis, entre vos mains, qui me semblent habile et méthodique... Je répondrais donc à la plupart de vos questions en mentant quelque peu pour tenter de me faire bien voir. Et je  garderais en tête ma position actuelle, laissant donc à votre avantage et bonne guise, notre conversation.

Je relevai un peu le menton en faisant une moue amusée. Mon sourire s'était réchauffé. En effet, il n'avait plus le moindre argent ou même le moindre moyen d'en gagner pour le moment... Il était plutôt perspicace et réaliste sur sa position. Il devait sûrement être assez déçu et en colère... Passer de fils à papa au dernier des moins que rien, dans une nouvelle vie... Pauvre petit... Je retirai mes lunettes en me penchant sur mon bureau, je posai ma main avant de pianoter sur le bois.

-Et bien et bien... C'est vrai que tu n'as pas grand chose à m'offrir qui me pousserait à t'aider mais... Je suis quelqu'un de très gentille... Mon sourire s'étendit encore plus et je posai le coude de mon autre bras près de ma main.Alors, je vais quand même chercher une solution pour te sortir de là. Premièrement, laisse moi deviner, tu viens d'être accepter à Black Rose n'est ce pas ?

Je croisai les jambes, à moitié vautrée sur mon bureau. J'avais mis de côté les apparences de directrices froides et revêches, je préférai qu'il se sente à l'aise en ma présence, cela faciliterai le dialogue.


Code par K'Aya de Never-utopia.




⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Mer 12 Juin - 21:29

Sa manière d'étudier les gens était fascinante, pour l'instant, simplement en m'ayant observer, elle faisait un sans faute... Elle était donc très intelligente, vraiment magnifique et terriblement dangereuse. Une femme fatale, je ne pouvais décrocher mon regard du sien, l'observant encore plus en détail, ne remarquant toujours pas de défaut, amusé bien que quelque peu troubler par cela.

-Et bien et bien... C'est vrai que tu n'as pas grand chose à m'offrir qui me pousserait à t'aider mais... Je suis quelqu'un de très gentille... Alors, je vais quand même chercher une solution pour te sortir de là. Premièrement, laisse moi deviner, tu viens d'être accepter à Black Rose n'est ce pas ?


Je clignai alors des yeux a plusieurs reprises, lui feintant la surprise, tout en me replaçant bien assis dans mon siège, afin de paraitre désorienter a ces yeux.. Plaçant de nouveau mes mains l'une dans l'autre, faisant celui qui pose la situation en silence dans son esprit.

~J'ai vraiment faim maintenant, je me demande si je pourrais avoir des bonbons au pensionnat, j'ai envie de bonbons~

Après quelques secondes, j'ouvris mes yeux pour les placés en face des siens a nouveau, souriant de nouveau comme à mon habitude.

Je vous remercie pour ce temps et cette attention... En effet, donc, je viens d'être inviter la bas avant hier, je n'y pas encore poser un pied, et cela ne se fera peut être pas au vue de la situation, ce pensionnat à beau offrir logis et couverts, je sais bien que certaines personnes paient pour cela. Et si je ne suis plus un boulet pour cet inconnue qu'est mon paternel, je ne le serais pas pour d'autre. 

Je m'arrêtai de parler d'un fin soupire, pour reprendre de le même ton, calme et poser, ayant tout à fait compris ce que je devrais faire pour avancer de nouveau...

Je me tiens donc devant vous pour tenter de vous proposez mes services, essayons ensemble de trouver en quoi je pourrais être utile, je comprends aussi très bien que je n'ai aucune utilité à vous mentir... Donc, ma vie est votre, je vous direz ce que vous souhaiterez, sans retenue ni mensonge.

Je souriais finement, ne détournant pas le regard une seconde, lui prouvant ainsi que je ne mentais pas à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Jeu 13 Juin - 13:50



Vos services...?
feat Jiyu Kiyuto






Je vous remercie pour ce temps et cette attention... En effet, donc, je viens d'être inviter la bas avant hier, je n'y pas encore poser un pied, et cela ne se fera peut être pas au vue de la situation, ce pensionnat à beau offrir logis et couverts, je sais bien que certaines personnes paient pour cela. Et si je ne suis plus un boulet pour cet inconnue qu'est mon paternel, je ne le serais pas pour d'autre. 
        
J'acquiesçai en fermant les yeux. Il semblait honnête, et aussi étonnant que cela puisse paraître, pour un fils à papa, il n'était pas vraiment du genre avare... Je déposai mes lunettes lentement sur le bureau, les yeux toujours clos. S'il vivait à Black Rose, il devait avoir un pouvoir... Mais quel genre de pouvoir ? Peut être un qui pourrait m'être utile...


Je me tiens donc devant vous pour tenter de vous proposez mes services, essayons ensemble de trouver en quoi je pourrais être utile, je comprends aussi très bien que je n'ai aucune utilité à vous mentir... Donc, ma vie est votre, je vous direz ce que vous souhaiterez, sans retenue ni mensonge.

Je retins un petit rire, la scène était assez comique, à vrai dire on aurait presque pu penser qu'il me faisait une déclaration de chevalier servant. Je rouvris les yeux, pour lui jeter un regard intéressé. Nous y étions, il voulait donc le gagner son argent... Et bien... Tout compte fait il était loin d'être un petit imbu de lui-même. Mon sourire s’étendit et devint plus carnassier. J’espérai vraiment  que son pouvoir allait m'apporter quelque chose.

-Et bien, et bien, il semblerait que tu commences à prendre de la valeur à mes yeux...

Je me renfonçai dans mes siège, balançant une longue mèche de cheveux vers l'arrière. Je farfouillai dans mon tiroir pour y retrouver mon paquet de cigarette. J'en pris une rapidement, avant de l'allumer et de fixer le jeune homme... Mignon... J'expirai lentement la fumée avant de poursuivre.

-Alors, si tu as été accepté au Pensionnat de Black Rose, c'est que tu as une particularité... Un Don... Les gens normaux n'entrent pas à Black Rose... Alors dis moi, quel est ton don ? Pourrait-il m'être d'une quelconque utilité ? Je suis gentille mais, pas stupide, si tu n'as rien à m'offrir je ne pourrais pas t'engager...

J'étais un peu dur dans mes paroles mais comme ça au moins il comprenait que je n'aimais pas perdre de l'argent ou que je n'étais pas totalement gentille. Il semblait sérieux et sympathique mais, ma banque était entrain de devenir une plaque tournante importante... J'avais de plus en plus de clients riches et connus, je ne pouvais pas me permettre d'embaucher n'importe qui... Je venais à peine de commencer mon ascension, je n'allais certainement pas prendre de risques inutiles mais... J'étais convaincue que ce Jiyu Kiyuto allait m'être d'une grande aide pour la suite... Je tapotai le bout de ma clope pour faire tomber la cendre, dans le récipient en verre, juste en dessous. Je souriais toujours, attendant sa réponse.
 



Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Jeu 13 Juin - 15:17

Je me sentais à l'aise ici, dans cette salle et depuis qu'elle avait réussi à capter mon intention, j’étais de plus en plus fasciné par sa personne. J'étais en train de la regardée ayant déjà saisi la suite des événements, heureux d'avoir ce don qu’étais le mien.

-Et bien, et bien, il semblerait que tu commences à prendre de la valeur à mes yeux...


Elle s'allumait alors une cigarette doucement, je souriais quelque peu en ne la perdant pas des yeux, ou était son défaut ? Elle était parfaite ? Cela m'amusai de plus en plus d’être avec elle, je n'avais décidément pas perdue ma journée...

~ Cette fille, je suis vraiment heureux d’être tomber sur elle comme cela, sa rencontre vaut bien que je perde mon héritage, merci pour ça papa, pour une fois...~

Alors, si tu as été accepté au Pensionnat de Black Rose, c'est que tu as une particularité... Un Don... Les gens normaux n'entrent pas à Black Rose... Alors dis moi, quel est ton don ? Pourrait-il m'être d'une quelconque utilité ? Je suis gentille mais, pas stupide, si tu n'as rien à m'offrir je ne pourrais pas t'engager...

Je venais alors replacer lentement mes lunettes sur le bout de mon nez, replaçant ensuite une mèche derrière mon oreille d'un fin sourire en ne décrochant pas mon regard du sien en me penchant légèrement vers elle.

Et  bien, Mademoiselle Sirenia, j'ai en effet une particularité, un don comme vous dites, et je ne suis pas non plus imbus de moi même bien que j’étais bel et bien un fils à papa, mais on ne choisit pas sa famille vous savez...  Ne vous en faites pas, vos paroles ne sont pas dures, au contraire, vous avez belle et bien une très belle entreprise et cela serait impossible qu'il y ait des poids mort... Mais ne vous inquiétez pas, je vous serais bel et bien utile, étant des plus  motivés, tout comme votre employée de tout à l'heure, vous savez,  Ely...  Bien que sa fille soit mourante et que son mari ait disparue,  elle est à son poste tout les jours, angoissée lorsqu'elle vous vois certes, mais c'est parce que tout ce qui lui reste de stable actuellement, c'est son travail... Elle à peur de le perdre vous comprenez ...

Je souriais de nouveau d'un air plein de malice, à la fois joueur et innocent. Je revenais me placer ensuite au fond de mon siège, joignant lentement mes mains sur le bord du bureau.

Alors, mademoiselle la Directrice, qu'elle est mon don d’après vous ? Je vous le direz bien évidement si vous devinez pas, mais j'aimerais vérifier quelque chose avec cette simple question...

Je voulais bien sur ne rien vérifier en particulier, mais ça vitesse et ça qualité de déduction était impressionnantes, je voulais donc en profiter une nouvelle fois, par plaisir et intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Jeu 13 Juin - 16:48



Vos services...?
feat Jiyu Kiyuto






Et  bien, Mademoiselle Sirenia, j'ai en effet une particularité, un don comme vous dites, et je ne suis pas non plus imbus de moi même bien que j’étais bel et bien un fils à papa, mais on ne choisit pas sa famille vous savez...  Ne vous en faites pas, vos paroles ne sont pas dures, au contraire, vous avez belle bien une très belle entreprise et cela serait impossible qu'il y ait des poids mort. Mais ne vous inquiétez pas, je vous serez bel et bien utile et motivé, tout comme votre employée de tout à l'heure, vous savez,  Ely...  Bien que sa fille soit mourante et que son mari ait disparue,  elle est à son poste tout les jours, angoissée lorsqu'elle vous vois certes, mais c'est parce que tout ce qui lui reste de stable actuellement, c'est son travail... Elle à peur de le perdre vous comprenez ...

Putain... Il lisait dans les pensées... Je plissai les yeux, les joues écarlates. Il avait donc fouillé dans mon esprit... Je ne savais pas trop comment réagir... Jusqu'où avait-il été fouillé exactement ? J'espérai qu'il s'en était tenu à mes pensées actuelles... C'était déjà assez bien comme cela. Mais je devais avouer que c'était comique... Je n'avais pas l'habitude d'être prise au dépourvu ainsi alors je me laissai aller à un petit éclat de rire...

-Je dois dire que je ne m'y attendais pas, même si j'aurai du m'en douter un peu... Lire les pensées d'autrui hein... ? C'est un pouvoir très sournois que tu as là Jiyu Kiyuto... Et je pense... Que tu me seras utiles...

Un long sourire vicieux s'étala sur mon visage, il allait me permettre de garder un fort contrôle sur la plupart de mes clients. Dans les entretiens il lui serait facile d'analyser tout ces hommes si sur d'eux mais qui devait renfermer bien des secrets. Vraiment très intéressant... J'écrasai le mégot dans le cendrier avant de me lever et de m'approcher de lui. Je me glissai entre lui et le bureau, m'installant tranquillement dessus.
Spoiler:
 
Je penchai la tête sur le côté pour mieux l'observer.


-Je suppose que je n'ai pas besoin de te réexpliquer ce que tu viens de lire dans mon cerveau à l'instant donc... Je ne peux pas écrire sur un contrat que tu lis dans les pensées de mes clients pour moi alors... Quel genre de poste pourrais-je te donner ?

Je secouai la tête et me remit à marcher en direction d'une armoire, à sa droite. Je l'ouvris, dévoilant d'immense pile de feuille en désordre. Je me mis à fouiller rapidement pour trouver un contrat... C'était assez agaçant, je ne m'y retrouvais plus. Je me baissai alors pour chercher dans les étagères du bas, mon dos formant une légère courbe. J'envoyai certaines feuilles par dessus mon épaules et mes hanches après les avoir parcourus du regard. Je poussai un soupire de soulagement en trouvant enfin le bon papier. Je me redressai d'un coup, d'un mouvement souple et ondulé, comme à mon habitude, avant de refermer les portes du placards. Je me replaçai derrière le bureau en souriant, le contrat dans la main.


-Alors Jiyu... Que dirais-tu de devenir mon assistant ? Je pense que ce bureau a besoin d'un peu plus d'organisation et il te faut bien un poste normal pour avoir ce contrat...



Code par K'Aya de Never-utopia.




⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Jeu 13 Juin - 20:19

Je ne pus m’empêcher de rire un instant devant sa réaction, elle était troublée et inquiète, et s’était même laisser aller dans un éclat de rire amusée, c’était parfait !

-Je dois dire que je ne m'y attendais pas, même si j'aurai du m'en douter un peu... Lire les pensées d'autrui hein... ? C'est un pouvoir très sournois que tu as là Jiyu Kiyuto... Et je pense... Que tu me seras utiles...

Elle eu un tas d'idées merveilleuses en tête... Sournoises et manipulatrices, mais tellement rentable pour son entreprise et son profit personnel. J'en restais admiratif, alors qu'elle se levait après avoir écraser sa cigarette, venant s'installer sur le bureau, à quelques centimètres de moi. Ne me laissant étrangement pas de marbre, alors que je rougissais, hésitant en levant la tête au plafond. N'ayant jamais ressentit ce genre de choses au-par avant, je ne savais pas vraiment comment réagir.

-Je suppose que je n'ai pas besoin de te réexpliquer ce que tu viens de lire dans mon cerveau à l'instant donc... Je ne peux pas écrire sur un contrat que tu lis dans les pensées de mes clients pour moi alors... Quel genre de poste pourrais-je te donner ?

Je la regardée, ravalant ma salive en l'observant avec attention, de prés, elle était encore plus attrayante, mais bon, c'était un autre sujet que je ne maîtrisai pas, tentant de reprendre mon calme en souriant.

Vous supposez bien mademoiselle Sirenia, et je ne sais pas quel poste je peux obtenir chez vous... J'ai fais des études en calligraphie, psychologie et langue vivante. Mais je suis débrouillard, je me ferais surement à ce que vous me donnerez.

Elle se relevai ensuite, se dirigeant vers son armoire, à la recherche d'un papier pour le contrat, alors que je souriais a la regardée en silence, jusqu’à ce qu'elle se cambre lentement, m'offrant alors une vue plongeante sur ses...

~Oh putain ! Qu'est ce qu'elle me fait la ?! Et toi Jiyu, qu'est ce que tu fais, garde ton calme bordel ! C'est rien... Nan, des fesses comme les siennes, c'est pas rien, elle est juste trop parfaite cette fille... Mais bon, je vais devoir reprendre mon calme, je veux pas passer pour un pervers...~

Je me forçai à me retourner, gardant l’œil sur elle jusqu'au dernier moment appréciant les moindres de ses formes et geste gracieux, alors qu'elle se retournait enfin avec un papier dans les mains, pour venir se réinstaller derrière son bureau... Elle m'avait offert la un spectacle des plus précieux et mémorable, et j'avais du mal à me concentrai à nouveau, les joues encore couleur rouge pivoine.

-Alors Jiyu... Que dirais-tu de devenir mon assistant ? Je pense que ce bureau a besoin d'un peu plus d'organisation et il te faut bien un poste normal pour avoir ce contrat...

Je souriais finement, ouvrant le contrat pour le lire ligne par ligne en silence, lisant anormalement vite, j'avais signer les pages nécessaire après quelques brèves minutes, puis, me levant un mot, je me dirigeait vers le centre de la pièce, pour commencer à ranger la pile de feuille qui était éparpiller au sol, avec précaution, commençant ensuite à réorganiser l’armoire, vous regardant d'un fin sourire tout en déplaçant les dossiers selon les types, les titres et les chiffres.

Je suis heureux de pouvoir travailler à vos cotés mademoiselle la directrice, je suivrais vos instructions à la lettre. Je vous remercies pour votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Jeu 13 Juin - 22:44



Vos services...?
feat Jiyu Kiyuto







Je suis heureux de pouvoir travailler à vos cotés mademoiselle la directrice, je suivrais vos instructions à la lettre. Je vous remercies pour votre aide

A peine avait-il signé le contrat qu'il s'était mit au travail et avait commencé à ranger la pièce. Je souriais, le regardant faire. Il était plutôt beau garçon enfait... Je savais très bien que cela aussi il allait le lire dans mon esprit... ce petit fouineur... "Oui tu es un fouineur Jiyu Kiyuto...". J'avais joins mes deux mains sous mon menton et je me regardai agir. Je passai ma langue sur mes lèvres, amusée. J'avais l'impression que j'allais bien être divertie par sa présence.Je détournai le regard quelques instants pour surveiller les moniteurs. Ohoh, je l'avais oublié celui là... Un client était sur le point de faire son entrée. "Je pense que tu vas pouvoir faire tes preuves ...Quelques secondes après, un homme bedonnant poussait les portes. Je me levai pour aller lui serrer la main dans un grand sourire professionnel.

-Bienvenue à vous monsieur Xxxxx.... J'espère que vous avez fait bonne route.

J'eus comme seule réponse un vilain grognement tandis que je retirai vivement ma main de la sienne... Elle était moite, velue et grasse... Désagréable et écœurant... comme lui. Je cachais mon dégoût derrière mon habituel sourire. Je déteste cet homme... Vicelard et prêts à faire n'importe quoi pour gagner de l'argent... Mon petit doigt m'a dit qu'il essayait de me doubler... Je compte sur toi Jiyu... Et sincèrement, désolée de te faire commencer avec ce gros porcs... Ce que tu vas lire va sans aucun doute te dégouter... vraiment... Ne le montre pas trop....". Je fis signe au jeune homme de me rejoindre et de se tenir derrière moi. Mon client avait déjà trouvé son siège, je priai pour que celui-ci tienne vu la masse de graisse qu'il devait supporter... Il renifla... Quel son écœurant... Comme à chaque fois que je le recevais, la même envie de vomir m'envahit... Je croisai les bras avant de lui demander la raison exacte de sa visite.


Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Ven 14 Juin - 8:44

Je rangeais donc l'armoire en silence, ne pouvant me sortir de l'esprit les présents que m'avait fait ma nouvelle patronne, alors que je jetai un coup d’œil malicieux vers elle, alors que j'avais capter des pensées qui m'amusais et me rendais fière de moi même pour une fois.

~Oui tu es un fouineur Jiyu Kiyuto...~

Je ne pus retenir un léger rire, alors que j'avais déjà mit de l'ordre dans l'armoire, rangeant pour finir les dossiers qui étaient dans l’étage du bas, étant ceux qui étaient les plus anciens... En rangeant le dernier dossier, je préparai une feuille et un stylo en silence, alors qu'on allait avoir un visiteur.

~Je pense que tu vas pouvoir faire tes preuves ...~

Ses pensais me décrivais si bien sa monstruosité, que j'avais pu commencer a capter ses pensées avant même qu'il ne se fasse voir... Ce qui était vraiment étonnant même pour moi, mais très utile.

~ Ah, j''ai faillis attendre à cause de ce détritus en bas, mon rendez vous chaud du mois, Esmeralda Sirenia, elle se la joue et ne sait rien de la vie, mais je me taperais bien cette petite garce ! Apres avoir réussis ce que je voudrais faire, j'en ferais d'elle mon esclave !~

Alors qu'il entrait soudainement, j'avais déjà envie de lui percer le front jusqu'au cerveau à coup de petit trombones, voila qui commençait bien.

-Bienvenue à vous monsieur Trent... J'espère que vous avez fait bonne route.

~ Bonne route...Qu'est ce que je m'en branle de la route ? On me conduit, je m'en fiche pauvre idiote... Et puis, qui c'est l'autre abrutit derrière avec sa tête de mannequin ? Son jouet sexuel je suis sur... Aller, va lécher maîtresse, saleté de toutou...~

Je restai alors littéralement impassible, me tenant non loin du bureau, habituer à ce genre de remarque, alors que je le fixai en silence jusqu’à ce que mademoiselle Sirenia me fasse signe de me plaçai derrière elle, ce que je fis sans un mot, alors que j’écrivais toujours asse rapidement sur ma feuille.

~Je déteste cet homme... Vicelard et prêts à faire n'importe quoi pour gagner de l'argent... Mon petit doigt m'a dit qu'il essayait de me doubler... Je compte sur toi Jiyu... Et sincèrement, désolée de te faire commencer avec ce gros porcs... Ce que tu vas lire va sans aucun doute te dégoutter .. vraiment... Ne le montre pas trop... ~


~ Cela à déjà commencer avant même son entrée ici, et puis, je me suis entraîner à cela toute ma vie.~

J'étais alors plus désoler pour elle que pour ma personne, elle le détestait vraiment, mais c'était compréhensible... Elle ne s'en rendait qu'a moitié compte, mais ce que je lisais actuellement en lui était des plus déplaisant pour le bien être et la prospérité de la charmante Directrice .

Je suis la pour récupérer de vieux dossiers concernant les finances de mon héritage, je me dois de les présentés pour une vérification fiscale... Mais je ne suis pas sure de leur positions, ils sont au nom de mon père, Paul Trent et remonte à une vingtaine d'années...

~-Ah ouai, voila qui est parfait, je le récupère, je me barre et quand je lui aurait donner, il va la détruire. Faire effondrer tout cela... Je pourrais enfin monter mon projet. Hahaha~ 

Je me penchai alors, tendant ma feuille vers elle pour la déposer sur ses genoux.

Voila les chiffres que vous m'aviez demander d'analyser ce matin méme, pardonnez moi pour l'attente.

Je me redressai, déjà impatient de voir sa réaction à ses révélations.

<<" Mademoiselle Sirenia, presque tout ce qu'a dit ce déchet est faux... Cet homme se prénomme en fait Louis' Okeda. Il est le fils de celui qui gérer ce bâtiment  vingt ans avant vous, Kiro Okeda... Tout ce qui concerne ce que je vous écris à l'instant se trouvent dans la troisième boîte, au fond de l’étagère en bas de cette armoire que j'ai ranger tout à l'heure. Les dossiers trente-huit à quarante-cinq n'avaient rien à y faire et avaient attiré mon attention... Et ce n'est n'est pas beau à voir, mensonge, escroquerie et autre, j'allais vous les montés une fois cette réunion terminée... Son père Kiro était alors étroitement lié a la mafia.. Et ce que je vais écrire la n'est que ce que j'ai lus... Il est venue a la recherche de ses papiers, mais ne sait pas du tout ou ils se trouvent. Il à dans l'idée d'amener cela à une de ces connaissances, afin de manipuler les dates pour tout vous faire tomber sur le dos, et récupérer cet endroit comme si de rien n'était. Sa position en plein centre ville, se trouvant être stratégique pour le commerce illégale...

Ps: Merci de vous inquiétez pour moi, cela me touche... Mais je suis la pour un travail, ne vous inquiétez pas.">>

Alors qu'il avait perdue ma présence de l'esprit, occuper à déshabiller des yeux cette chère directrice, j'étais passer derrière lui, me positionnant devant la porte pour bloquer le passage au cas ou. Ne perdant pas mon calme habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Ven 14 Juin - 10:10



Vos services...?
feat Jiyu Kiyuto






<<" Mademoiselle Sirenia, presque tout ce qu'a dit ce déchet est faux... Cet homme se prénomme en fait Louis' Okeda. Il est le fils de celui qui gérer ce bâtiment  vingt ans avant vous, Kiro Okeda... Tout ce qui concerne ce que je vous écris à l'instant se trouvent dans la troisième boîte, au fond de l’étagère en bas de cette armoire que j'ai ranger tout à l'heure. Les dossiers trente-huit à quarante-cinq n'avaient rien à y faire et avaient attiré mon attention... Et ce n'est n'est pas beau à voir, mensonge, escroquerie et autre, j'allais vous les montés une fois cette réunion terminée... Son père Kiro était alors étroitement lié a la mafia.. Et ce que je vais écrire la n'est que ce que j'ai lus... Il est venue a la recherche de ses papiers, mais ne sait pas du tout ou ils se trouvent. Il à dans l'idée d'amener cela à une de ces connaissances, afin de manipuler les dates pour tout vous faire tomber sur le dos, et récupérer cet endroit comme si de rien n'était. Sa position en plein centre ville, se trouvant être stratégique pour le commerce illégale...

Ps: Merci de vous inquiétez pour moi, cela me touche... Mais je suis la pour un travail, ne vous inquiétez pas.">>


Mon sourire s'étendit, un peu plus sur mon visage. Ce mec était vraiment efficace, les révélations avaient été assez rapide et lui même était resté discret. Je le regardai distraitement s'éloigner vers la porte."On va le laisser partir Jiyu... Nous le ferons tomber un autre jour...". Je tournai la tête vers l'homme, sentant son regard posé sur moi... Écœurant... Je cachai à peine mon expression de dégoût. Je le fixai à mon tour avant de dire calmement.


-Malheureusement Monsieur, je serai dans l'incapacité d'accéder à votre requête aujourd'hui. Il va me falloir remplir grand nombre de formulaire et analyser le dossier en question. Vous comprendrez que je ne peux pas laisser n'importe quoi sortir de ma banque... Reprenez rendez vous et revenez d'ici quelques semaines, vous aurez vos dossiers...


Je tripotai un stylo, le tournant et le retournant dans ma main. J'allais enfin pouvoir écarter cette pourriture de mon chemin... Je le regardai se lever, les joues empourprées... Il n'était pas content apparemment, il voulait vraiment les récupérer ses documents... Je me retenais de lui rire au nez. J'ignorai ce qui lui passait par la tête à l'instant mais à mon avis ce n'était pas très joli...


-Vraiment mademoiselle Sirenia ? Depuis quand vous faut-il autant de temps pour accomplir les souhaits de vos clients. Seriez vous entrain de perdre de votre efficacité ? Ou bien êtes vous trop occupée avec vos employés pour vous concentrer sur votre travail ? 


Il pointait du doigt mon nouvel assistant. Je me levai à mon tour brusquement, les mains posées à plat sur le bureau, je ne souriais plus... Pour qui se prenait-il celui-là ? Des éclars dansaient dans mes yeux tandis qu'ils viraient au violet électrique. Il avait vraiment beaucoup de chance que je tenais à rester discrète, sinon cela aurait fait longtemps que je l'aurai humilié publiquement... Sale type...


-Écoutez moi bien monsieur Trent, vous allez vous calmer immédiatement ou je vous calmerai moi-même. Vous n'êtes pas mon seul client je vous rappel, et je prête autant d'attention à votre cas qu'à celui des autres. Et épargnez moi vos commentaires douteux à propos de mes employés ou je risquerai de me mettre vraiment en colère.


Je soufflai légèrement avant de me calmer. Je me redressai un peu plus avant de me tourner vers Jiyu.


-Monsieur Kiyuto, ramenez donc monsieur Trent à la porte je vous prie...


Je fis un vif geste de la main en me rasseyant pour signaler à ce gros porc dégueulasse qu'il pouvait disposer."Essaye de trouver d'autres informations s'il te plait."
Je saisissais mon stylo faisant mine d'examiner les papiers sur ma table. J'attendis le départ des hommes pour me lever et chercher les dossiers en question. Je feuilletai très rapidement leurs contenus en secouant la tête desespérée... Nan mais comment avait-il pu imaginer un seul instant que j'allais le laisser quitter mon établissement avec des dossiers que je n'aurai pas eu le temps d'étudier... Me prenait-il à ce point pour une idiote ? Pauvre homme, il ne savait pas ce qui allait lui arriver prochainement... Mais il allait regretter amèrement de m'avoir fait affront et d'avoir essayé de me faire tomber de ma position... Pauvre type...

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Ven 14 Juin - 12:27

J'adressai a Mademoiselle Sirenia un vif sourire en signe de remerciement pour ces nombreux compliments, alors que je concentrai a passer d'une pensée a l'autre de manière habile, ayant l’habitude de ce genre de situation.

"On va le laisser partir Jiyu... Nous le ferons tomber un autre jour..."

Je me décalai d'un pas en silence pour lui montrée que j'avais saisie, posant la mains sur la poignée de la porte, me préparant a l’ouvrir silencieux.

-Malheureusement Monsieur, je serai dans l'incapacité d'accéder à votre requête aujourd'hui. Il va me falloir remplir grand nombre de formulaire et analyser le dossier en question. Vous comprendrez que je ne peux pas laisser n'importe quoi sortir de ma banque... Reprenez rendez vous et revenez d'ici quelques semaines, vous aurez vos dossiers...

Après quelque courtes seconde, ma main se comprimai sur la poignée alors que je serrai les dents fortement. Je me forçai a l’écouté penser, alors que des horreurs lui traversés l'esprit.

~ Sale chien, je vais t'explosé ta misérable tête contre le coin du bureau si ça continu, pour qui te prends tu ? Avoir de telles intentions envers une personnes de sa classe, je vais te... te...~

-Vraiment mademoiselle Sirenia ? Depuis quand vous faut-il autant de temps pour accomplir les souhaits de vos clients. Seriez vous entrain de perdre de votre efficacité ? Ou bien êtes vous trop occupée avec vos employés pour vous concentrer sur votre travail ? 

Je lâchai soudainement la poignée de la porte, pour amener ma main contre ma bouche, afin de rendre discret mon léger rire, alors que ce misérable venait de s'enterrer, s’attirant les foudres de Mademoiselle Sirenia qui était sur le point de l'écorcher, en m'offrant par la même occasion une information des plus précieuse.

-Écoutez moi bien monsieur Trent, vous allez vous calmer immédiatement ou je vous calmerai moi-même. Vous n'êtes pas mon seul client je vous rappel, et je prête autant d'attention à votre cas qu'à celui des autres. Et épargnez moi vos commentaires douteux à propos de mes employés ou je risquerai de me mettre vraiment en colère.


~ Bien dit mademoiselle !~ 

Je lui souriais en coin, lâchant d'un vif clin d’œil vers elle en guise de remerciement, commençant ensuite à ouvrir la porte lentement en continuant a jonglais en finesse entre les pensées, ressentant des mots de tête brutaux  que j'ignorais pour l'instant , alors qu'elle se tournait vers moi.

-Monsieur Kiyuto, ramenez donc monsieur Trent à la porte je vous prie...

J'ouvrai donc complètement la porte, plaçant mon bras le long de celle ci en m'inclinant lentement

A vos ordres Mademoiselle la Directrice ! Veuillez me suivre Monsieur Trent, je serai votre hôte jusqu’à la sortie.

"Essaye de trouver d'autres informations s'il te plait."

Je le laissai sortir et avancer, hochant ensuite la tête brièvement vers elle, lui faisant comprendre que j'avais saisis et que j'allai le faire, refermant derrière moi pour le suivre à son rythme, supportant ses insultes et ses commentaires alors qu'il restait silencieux, scrutant donc son esprit discrètement d'un fin sourire.

Vous voila arriver Monsieur Trent, passai une bonne journée. ~ Étouffez vous ou faites renverser par un bus vous aussi, c'est sa ...~

Je me retournai alors, offrant un léger signe de main vers Ely, rejoignant le bureau de la directrice lentement, remettant mes idées en ordres, tout en préparant des réponses a ces questions à venir, me sentant quelque peu apaiser du départ de cette horreurs, alors que j'entrai en silence en me caressant le front doucement, venant pour finir me plaçai face a elle d'un sourire apaiser, mes mots de tête étant un peu moins douloureux.

Me revoilà, j'ai raccompagner notre hôte a la sortie sans le moindre soucis, je suis à votre disposition, Mademoiselle la directrice.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Ven 14 Juin - 13:04



Vos services...?
feat Jiyu Kiyuto






Je relevais à peine la tête à son retour, plongée dans ma lecture. J'avais dans ce dossier assez de chose pour lui offrir une chute libre vers les enfers... Il allait payer, dans tout les sens du termes, puisque son argent était celui de la banque que son père avait volé... Quel bande de bras cassé... Laisser pareils dossier à la banque, sachant que n'importe qui pouvait tomber dessus... 


Me revoilà, j'ai raccompagner notre hôte a la sortie sans le moindre soucis, je suis à votre disposition, Mademoiselle la directrice



Je levai les yeux vers lui, je ne souriais plus vraiment, j'étais même tendue et agacée par ce porc... Le jour où il tomberait, je le jure, il allait connaître une humiliation dix fois pire que la mort. Je me redressai un peu en soupirant. Je me levai de mon siège pour aller fouiller dans ma réserve personnelle d'alcool. J'en ressortais une bouteille de bourbon et deux verres. Je les posai sur le bureau, avant de remplir les deux récipients. J'en tendais un au jeune homme, souriant légèrement. 


-Je pense que notre association va être des plus fructueuse...


Je levai mon verre vers lui en souriant avant de le porter à mes lèvres. Je laissai le liquide et son arôme envahir mon palais puis couler le long de ma gorge. Je le reposai près de moi avant de repousser une mèche de cheveux gênant ma vue. J'avais replacé mes lunettes sur mon nez en son absence. Je m'étais toujours demandée ce que ce Trent pensait de moi... Maintenant j'allais le savoir, ce n'était certainement pas élogieux du tout, connaissant le personnage... C'était un macho et il méprisait les femmes, les rabaissant au rang d'objet. Je secouai doucement la tête en soupirant, la mèche rebelle revenant se placer devant mes yeux. Je la chassai à nouveau d'un coup de main exaspéré... Peut-être fallait-il que je les coupe... Ils commençaient vraiment à devenir long et encombrant... Je n'arrivai plus à me concentrer sur les chiffres et les faits qui défilaient le long des pages posées en tas devant moi. "Je veux connaître les moindres de ses pensées..."
. Je fermai les yeux, les mains à nouveau jointes sous mon menton, j'attendais qu'il m'expose tout ce qu'il avait entendu. Un léger frisson parcouru ma peau en repensant au fait qu'il pouvait aussi lire les miennes... J'allais sûrement avoir du mal à m'y habituer... Je n'avais pas pur habitude de surveiller mes pensées... Il fallait que je vois avec lui s'il lisait en permanence dans l'esprit des gens ou s'il est capable de faire des pauses... Parce que franchement vive l'intimité sinon...




Code par K'Aya de Never-utopia.




⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Ven 14 Juin - 15:54

Je m'asseyais alors en silence, l'observant étudier les dossiers, elle en voulait a Monsieur Okeda... Elle voulait le faire souffrir. Je savais bien qu'elle était dangereuse cette demoiselle... Je souriais finement, la suivant des yeux alors qu'elle se levait, pour prendre une bouteille d'un bourbon de très bonne qualité et de deux verre à whisky dans sa réserve personnel.

~Un verre à cette heure, pendant le travail ? Boarf, sa me détendra, j'ai mal au crane... Et puis, ce n'est pas tout les jours qu'on peut boire un si bon alcool avec une si jolie femme~

Elle remplit les récipients ensuite, m'en tendant un d'un fin sourire, que je pris délicatement...

-Je pense que notre association va être des plus fructueuse...

Je portais donc le verre à mes lèvres doucement, ne buvant qu'une fine gorgée, tout en douceur,  afin de profiter en frémissant de la qualité indiscutable de cet alcool. Reposant le verre en ne la lâchant pas des yeux une minute souriant, alors qu'elle s'en prenait à une mèche de cheveux rebelle, m'inquiétant quelque peu.

"Je veux connaître les moindres de ses pensées..."

Et bien, tout d abord, si je puis me permettre, je trouves cela fort dommage de couper vos cheveux, ils habillent vos épaules et votre dos à la perfection, vous êtes la première personne à m'avoir fait m’intéressé à des cheveux, sans arrière pensées bien évidement... Ensuite, au sujet de Monsieur Okeda, je dois tout d abord vous dire les quelques informations importantes que j'ai pus lui arracher.. Le reste n’étant qu'une suite d'insultes, de sobriquets irrespectueux, et d'autre fantasme qui me font regretter d’être un humain moi aussi .

Je me réinstallai d'un frisson de dégoût dans mon siège, reprenant mon sérieux en fermant les yeux lentement, et me penchant ensuite doucement vers elle d'un fin sourire.

Premièrement notre cher Louis' qui a tant de mépris pour son fantasme sur notre relation, entretient une relation avec sa secrétaire... La pauvre femme s'est faite abusée, filmée, puis harceler. Je sais aussi ou il cache la clé usb contenant les preuves. Puis, j'ai aussi ressentit, lorsqu'il a aperçus vos  yeux qui changeait de couleur, une phobie du surnaturel, elle est aussi importante que la mienne concernant la violence... Ce cher Monsieur est terrorisé par tout ce qui sort de l'ordinaire.

Je fermai les yeux pour soupirer lentement, me replaçant au fond de mon siège d'un autre soupire. Hésitant a en dire plus...

Il... Il vous considère un peu mieux que les autres femmes, ~ C'est la le seule point commun que je me trouve avec lui...~ Mais, lorsqu'il vous vois, il vous imagines... Nue à ses pieds, le suppliant de vous faire ce qu'il veut... Il ne penses pas que votre parole est nécessaire, a part pour le satisfaire dans toutes ces requêtes... Et j'ai lu en lui des fantasmes que je ne pourrais partager... Pardonnez moi, mais c'est déjà trop pour moi... Je vous respecte trop pour cela. 

J’amenais ma main droite a mes lèvres, littéralement écœuré...Presque sur le point de vomir. Alors que je restais un instant comme ceci  pour reprendre mon calme habituel, respirant de nouveau normalement peu à peu. Afin de replacer mon regard dans le votre d'un fin sourire, encore quelque peu troublé toutefois.

Vous êtes la première personne pour qui cela est possible, mais je vous permet sans gène, de m’ordonner de rompre le contacte avec vos pensées, je ne les lis pas tout le temps, mais cela m'arrive de le faire malgré moi, lorsque je penses à une personne... Alors vous n'aurez qu'a me dire d’arrêter  par parole comme par pensé, et je concentrerai sur autre chose de mon mieux. C'est promis .

Je finis  par reprendre mon verre délicatement,  pour boire de nouveau quelque douces gorgées de ce nectar avec grand plaisir, le reposant ensuite, vide, sur le bureau, ne perdant pas mon fin sourire habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Esmeralda Sirenia
Admin
Admin
avatar

Messages : 505
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 22
Localisation : quelque part

Carte d'étudiant
Age:: 18
Pouvoir: persuasion/dissuasion
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Ven 14 Juin - 16:52



Vos services...?
feat Jiyu Kiyuto







Et bien, tout d abord, si je puis me permettre, je trouves cela fort dommage de couper vos cheveux, ils habillent vos épaules et votre dos à la perfection, vous êtes la première personne à m'avoir fait m’intéressé à des cheveux, sans arrière pensées bien évidement... Ensuite, au sujet de Monsieur Okeda, je dois tout d abord vous dire les quelques informations importantes que j'ai pus lui arracher.. Le reste n’étant qu'une suite d'insultes, de sobriquets irrespectueux, et d'autre fantasme qui me font regretter d’être un humain moi aussi .

Je ne pus m'empêcher de rougir après ses paroles sur mes cheveux... C'était vraiment gentil... Je n'étais pas vraiment étonné que cette pourriture soit emplie de pensées et désirs douteux et absolument écœurant.  

Premièrement notre cher Louis' qui a tant de mépris pour son fantasme sur notre relation, entretient une relation avec sa secrétaire... La pauvre femme s'est faite abusée, filmée, puis harceler. Je sais aussi ou il cache la clé usb contenant les preuves. Puis, j'ai aussi ressentit, lorsqu'il a aperçus vos  yeux qui changeait de couleur, une phobie du surnaturel, elle est aussi importante que la mienne concernant la violence... Ce cher Monsieur est terrorisé par tout ce qui sort de l'ordinaire. Il... Il vous considère un peu mieux que les autres femmes. Mais, lorsqu'il vous vois, il vous imagines... Nue à ses pieds, le suppliant de vous faire ce qu'il veut... Il ne penses pas que votre parole est nécessaire, a part pour le satisfaire dans toutes ces requêtes... Et j'ai lu en lui des fantasmes que je ne pourrais partager... Pardonnez moi, mais c'est déjà trop pour moi... Je vous respecte trop pour cela.


Je hochai lentement la tête, essayant de contenir ma colère... Pour qui se prenait-il ? Cet homme était un être ignoble qui ne méritait que souffrance et humiliation... Très bien... Mes ongles griffèrent nerveusement le bois du bureau. Il ne se remettrai jamais de ce que j'allais lui faire subir...

Vous êtes la première personne pour qui cela est possible, mais je vous permet sans gène, de m’ordonner de rompre le contacte avec vos pensées, je ne les lis pas tout le temps, mais cela m'arrive de le faire malgré moi, lorsque je penses à une personne... Alors vous n'aurez qu'a me dire d’arrêter  par parole comme par pensé, et je concentrerai sur autre chose de mon mieux. C'est promis .

Je posai mon regard sur lui. J'essayai de paraître la moins froide possible, je ne voulais pas l'effrayer et il ne m'avait rien fait... Mais j'étais en colère, en rage même... Il valait mieux pour moi que je reste seule un moment, le temps de me calmer... S'il restait j'allais finir par l'agresser et je n'en avais aucune envie. J'inspirai longuement en souriant faiblement...

-Tu peux disposer... Tu recevras ton salaire à la fin du mois, en attendant si tu as besoin d'une avance demande moi... Laisse moi maintenant.

Je m'allumai une nouvelle cigarette, ayant stoppé de faire attention à lui. J'attendais qu'il sorte patiemment. Je soufflait la fumée avec délectation, légèrement calmée. Je devais réfléchir à la manière dont j'allais piéger cet homme et me venger... J'avais quelques semaines devant moi pour cela, le temps pour lui de prendre un nouveau rendez vous... Pour récupérer ses dossiers... Mes yeux se posèrent sur ceux-ci et un rictus sournois se forma sur mon visage... Il allait payer le prix fort. Personne ne double une Sirenia et surtout pas moi...

Code par K'Aya de Never-utopia.



⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂
Dis moi Invité, suis-je un monstre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   Ven 14 Juin - 19:40

J'avais passer ses dernières minutes a l'observer inquiet face a ça colère grandissante, je voulais l'aider, mais je n’étais que son employer et je ne pouvais rien faire. Me contentant alors la regardée impuissant et frustrer...


-Tu peux disposer... Tu recevras ton salaire à la fin du mois, en attendant si tu as besoin d'une avance demande moi... Laisse moi maintenant.


~Ahlala, je devrais dire quelque chose... Mais, rien ne me vient, je suis mal placer pour l’ouvrir  je ferais mieux d'y aller.~


Bien, je vous laisses Mademoiselle Sirenia, prenez soin de vous, et ne vous inquiétez pas de trop, vous l'aurez ce déchet, je vous y aiderez si il faut, je suis a votre service maintenant.


Je me levai lentement, sortant du bureau en lui adressant un fin sourire d'au revoir en ouvrant la porte pour sortir... Fermant la porte derrière lui, marchant des les couloirs jusqu’à l'accueil, adressant un vif sourire a Ely en quittant la banque, soupirant longuement en marchant en ville silencieux, afin de réfléchir a tout cela posément.

~Il s'est passer pas mal de choses aujourd'hui, bonne comme mauvaise, je suis heureux d'avoir fait une telle rencontre, mais je ferais bien d'aller au pensionnat dans l’immédiat pour visiter les lieux, j’espère que tout ira bien pour elle, je dois donc y aller par cette route si j'ai suivie les pensé de ces étudiants... C'est partit, je vais essayer d'éviter les problèmes un maximum a partir de maintenant.~


J'avançai donc silencieux, plaçant mes mains dans mes poches respectives, observant les alentours pour retenir le chemin, passant a travers, ville, parc et foret, en profitant des détails du décor et du calme qui régnait, pour me détendre peu a peu, avant d'arriver enfin devant les grilles du pensionnat Black Rose.


~T'y voila Jiyu, t'as nouvelle vie d'étudiant est derrière cette grille, profite en un maximum et fait de ton mieux, tu vas t’intégrer, avoir de bons résultats et faire un roman du tonnerre ! ~


Go ! Black Rose... Me voila !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour bien démarrer en ville... (pv Esmeralda)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste pour rire
» Questions cons pour mieux se connaître \o/
» Salaire minimum : Focus sur les vrais problèmes.
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Petites fiches pour bien aborder le Silmarillion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Rose  :: ~Paperasse~ :: Corbeille & Archive :: Rps terminés-
Sauter vers: