Entrez dans un pensionnat un peu fou ou se côtoient des humains aux pouvoirs étranges... Hentai / Yaoi / Yuri accepté.
 

Partagez | 
 

 N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]

Aller en bas 
AuteurMessage
Margareth Missi-Franklin
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans un fauteuil, sur mon lit ou dans le canapé, mais en tout cas, devant l'ordi

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Fabrication d'automates vivants
Titre: Aucun

MessageSujet: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Ven 3 Mai - 19:15

Les cours sont finis depuis une petite heure, je me suis un peu baladée dans les couloirs. Je commence à les connaître un peu, enfin, je n'ai plus besoin de demander pour réussir à rejoindre l'entrée ou les salles de classes, je me sens assez fière de moi. Juste à l'instant, je regagne d'ailleurs sans trop de détours le dortoir. Je sens soudain Mays qui me mordille la main.

- Aïe ! Mays, n'oublie pas que tu as des dents maintenant, ça fait mal ! Oh... on est devant la porte. Pardon, chéri, merci.

Je souris en me disant que j'ai bien failli me faire avoir une nouvelle fois. Il faut que j'arrête de rêvasser dans les couloirs, mais je n'y arrive pas. J'hésite un instant avant d'actionner la poignée. Depuis qu'Echo est partie, le chambre me semble un peu vide... De plus, j'ai plus de mal à aborder les autres occupants de la chambre. Je finis tout de même par ouvrir la porte et me dirige vers mon lit, tout en enlevant ma cape et mon chapeau. Je regarde autour de moi après mettre assise sur le matelas pour enlever mes chaussures, Sacha est là, installée sur son lit Squirell à ses pieds. Mays a toujours du mal avec le chien, moi je le trouve beau. Je m'allonge sur le ventre, tournée vers l'animal. Allongé, museau entre les pattes, il respire lentement. Sans vraiment y faire attention, je prend mon cahier à croquis et commence à gribouiller des petits dessins. Sa cage thoracique se soulève doucement, je n'ai pas pensé à articuler celle de Mays pour que l'on voit sa respiration. Enfin, plutôt pour donner l'illusion qu'il respire, car étant un automate malgré tout, il n'a pas besoin d'air. Ce dernier émet d'ailleurs un bruit de désapprobation et s'assoit sur mon calepin.

- Mays ! Qu'est-ce que tu fais ?

Je remarque mes dessins, je les ai dessiné sans vraiment y faire très attention, des esquisses rapides pour un automate vraisemblablement canin. Je lui fais un câlin d'excuse, puis me souviens soudain que je ne suis pas seule dans la chambre. Je relève la tête vers Sacha, je n'ai pas fait attention, elle a très bien pu me parler sans que je le remarque.

- Excuse-moi, j'avais un peu la tête ailleurs, je ne te dérange pas j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Killdore
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 83
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans un coin paumé du nord de la France

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Vision du passé
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Sam 4 Mai - 10:28





Rencontre
Feat Margareth



Laisse moi en paix.

Cela faisait un mois à présent que j'étais au pensionnat, et je m'y étais parfaitement intégré à présent. Et puis, moi, Sacha Killdore, avait une amie, ce qui était incroyable. Je m'entendais bien avec la petite Aya aussi, ce que je n'aurais jamais cru. Je m'étais assoupi sur mon lit après ma journée de cours, Squirrel à mes pieds. La porte qui s'ouvrit me tira de mon semi-sommeil. Je tournai la tête, les yeux endormis vers le nouvel arrivant, ou plutôt la nouvelle arrivante. Il s'agissait de Margareth, et de son "chat", de je ne me rappelais pas du nom, n'y avant jamais prêté attention. Elle me regarda, mais sans vraiment me voir. Cette fille était étrange, et on ne pouvait pas dire que c'était le genre de personne avec qui je m'entendais facilement. Elle s'allongea sur son lit et sortit un cahier pour gribouiller à l’intérieur. Son automate félin ne sembla pas de cet avis et s'assit sur le calepin, étirant un sourire sur mes lèvres.

- Mays ! Qu'est-ce que tu fais ?

Elle reporta son attention sur son carnet et fait un câlin d'excuse à son drôle de chat. Elle releva soudainement la tête vers moi, comme si elle venait de se rappeler que j'étais présente dans la pièce.

- Excuse-moi, j'avais un peu la tête ailleurs, je ne te dérange pas j'espère.

Je levai un sourcil en la regardant, les bras derrière la tête. Je pliai une de mes jambes sur l'autre pour venir gratter mon genoux avec mon pied chaussé d'une chaussette rouge.

- Avant que tu m'adresse la parole tout allez bien.

Je pris à mon tour mon carnet rouge sur ma table de nuit, et le feuilletai. Ce que je venais de dire était assez désagréable, mais déjà que j'avais un fort caractère, plus une journée difficile derrière, j'étais tout sauf amicale. Squirrel qui choisit ce moment pour se réveiller, bailla largement en poussant un soupir puissant avant de venir sur mon lit.

-Squirrel, t'es lourd. Dans les deux sens.

Je le poussai pour qu'il se mette au bout du lit, là où mes jambes n'auront pas à souffrir. Je reportai mon attention sur Margot.

- Ne fais pas attention à moi. Dure journée, caractère de chien.

J'espérai ainsi qu'elle me laisse tranquille. Je reprit mon carnet et commençai à écrire un nouveau poème. "Tel les épines d'une rose, Ton contact m'est impossible, Tel les pétales d'une rose, Tes lèvres sont irrésistibles, Tel la rosée du matin, Mes larmes coulent à l'aurore, Tu veux juste leur prendre la main, Mais moi, je reste en dehors." Je fronçais les sourcils avant d'arracher la page et de la jeter. Peu m'importais où cette feuille tomberait, c'était mauvais... Je ne savais vraiment pas pourquoi je continuais d'écrire.


© Never-Utopia




Dernière édition par Sacha Killdore le Mar 28 Mai - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Margareth Missi-Franklin
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans un fauteuil, sur mon lit ou dans le canapé, mais en tout cas, devant l'ordi

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Fabrication d'automates vivants
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Dim 5 Mai - 11:39

Elle hausse un sourcil en se grattant le genou avec son pied. Elle n'est pas toujours agréable et je crois qu'elle a du mal avec les gens, mais pas tout à fait de la même façon que moi... Dans tous les cas, elle m'a l'air gentille dans le fond, même si elle ne semble pas vraiment vouloir le montrer.

- Avant que tu m'adresses la parole tout allait bien.

Je baisse les yeux à sa remarque un peu gênée, je n'ose pas facilement abordée les gens alors je suis toujours un peu confuse quand, alors que j'ai réussi à le faire, on me repousse. Le regard toujours baissé, j'entend son chien bailler largement, je n'ai jamais vu ni entendu Mays bailler, je ne sais pas s'il peut... il faudrait que je vois ça tiens. Je reprend mes croquis en entendant Sacha râler :

- Squirell, t'es lourd. Dans les deux sens.

Je relève les yeux pour voir le chien se faire renvoyer au bout du lit, je souris, un peu triste pour l'animal, mais c'est vrai qu'il doit être lourd, beaucoup plus que Mays en tout cas. Sacha lève les yeux vers moi, je remarque au passage qu'elle aussi a un carnet.

- Ne fais pas attention à moi. Dure journée, caractère de chien.

Je souris en faisant un petit signe de compréhension. Je m'apprête à me reporter sur mes dessins quand je la vois arracher la feuille de son cahier pour la jeter. Je fronce les sourcils, je ne sais pas ce qu'elle écrit ou dessine mais elle ne devrait pas le jeter, il faut toujours garder ses ratés, en tout cas moi, c'est ce que je fais. La feuille est tombé non loin de mon lit, j'envoie Mays la chercher tout en regardant l'autre fille.

- Pourquoi tu l'as jeté ? Même si c'est mauvais, ça reste une de tes créations. Je trouve que l'on devrait toujours garder ce que l'on a fait. Mon oncle disait que, plus que nos chefs-d'oeuvre, ce sont nos petites bêtises qui nous définissent le mieux.

Je souris, en récupérant le papier que Mays me rapporte et le lis. Je pousse un petit cri d'indignation :

- Mais ! Ce n'est pas raté en plus, c'est beau. Bon d'accord tu fais une rîme "rose-rose" et on ne sait pas trop ce que c'est que ce à quoi correspond le "leur", mais ça mérite que tu le retravailles pas que tu le balances et l'oublies.

Je me rend soudain compte de mon emportement et rougis embarassée, attendant sa réaction pour ne pas m'enfoncer encore plus. Des fois, je me dis que je ferais mieux de rester à mes mécanismes et engrenages que je finis toujours par comprendre, eux.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Killdore
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 83
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans un coin paumé du nord de la France

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Vision du passé
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Mer 8 Mai - 15:34





Rencontre
Feat Margareth



Enfin Reconnue ?

Je relevai la tête lorsque Margo s'adressa à nouveau à moi.

- Pourquoi tu l'as jeté ? Même si c'est mauvais, ça reste une de tes créations. Je trouve que l'on devrait toujours garder ce que l'on a fait. Mon oncle disait que, plus que nos chefs-d’œuvre, ce sont nos petites bêtises qui nous définissent le mieux.

Je levai un sourcil surprise. Qu'est-ce que ça pouvais bien lui faire ? Je faisais se que je voulais de mes brouillons. Cependant, une partie de moi criais qu'elle avait raison. C'était sûrement cette même petite voix qui me poussait à continuer. Je baissai les yeux mais les relevai bien vite en entendant un petit cri de la part de ma camarade de chambre.

- Mais ! Ce n'est pas raté en plus, c'est beau. Bon d'accord tu fais une rime "rose-rose" et on ne sait pas trop ce que c'est que ce à quoi correspond le "leur", mais ça mérite que tu le retravailles pas que tu le balances et l'oublies.

Je clignai plusieurs fois des yeux, en regardant Margareth tenir ma page chiffonnée entre ses mains. Avait-elle dis que c'était beau ? Elle trouvait que mon poème méritait d'être retravaillé. Margo était franche. D'une franchise particulière, mais elle l'était. Elle devait réellement le penser.

- Tu... Tu trouves ça... Bien ? Balbutiai-je.


Elle était la première à lire une de mes œuvres, et sincèrement, je ne m'attendais pas à ce qu'elle aime. J'aurai plus imaginé un désintérêt total de sa part. Je ramenai mes genoux sur ma poitrine. Je ne savait plus trop quoi dire...

- Je... Tu es la première personne qui me dit ça... Je ricanai, bon t'es aussi la première personne à lire un de mes poèmes, donc... Je relevai mes yeux vers elle, tu... Tu voudrais en lire d'autre ?

Je lui tendis mon carnet, ouvert sur le premier poème que j'avais écris : Tout est sombre; Tout est noir; Mes yeux sont ouvert; Mais je ne peux voir; Comment peut-on toucher l'avenir; Quand aucune raison nous pousse à vivre.
Je souris mal à l'aise.

-Je l'avais écris pendant une période sombre de ma vie. Il y a également des essais d'histoire, et... Évite la dernière partie, s'il te plaît.




© Never-Utopia




Dernière édition par Sacha Killdore le Mar 28 Mai - 15:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Margareth Missi-Franklin
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans un fauteuil, sur mon lit ou dans le canapé, mais en tout cas, devant l'ordi

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Fabrication d'automates vivants
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Jeu 9 Mai - 9:54

Elle me regarde étonnée, ayant l'air de ne pas savoir quoi faire. Cela me surprend, ce n'est pas la première fois que quelqu'un lui dit ça tout de même ? Elle balbutie :

- Tu... Tu trouves ça... Bien ?

Je souris en acquiesçant doucement de la tête. Elle ne semble pas se rendre compte de son talent. Elle se recroqueville légèrement, visiblement gênée, puis finalement elle reprend la parole.

- Je... Tu es la première personne qui me dit ça... Elle ricane. Bon t'es aussi la première personne à lire un de mes poèmes, donc... tu... Tu voudrais en lire d'autre ?

Elle a relevé les yeux et me regarde à nouveau, une nouvelle lueur dans ses yeux. Je connais ce sentiment, celui d'espérer être enfin reconnu pour ses créations. Je lui souris pour l'encourager quand le la voit me tendre son carnet. Je regarde le poème sur la page ouverte.
Tout est sombre; Tout est noir; Mes yeux sont ouvert; Mais je ne peux voir; Comment peut-on toucher l'avenir; Quand aucune raison nous pousse à vivre.
C'est triste, sombre, comme beaucoup ici elle a dû avoir un passé difficile. Je relève les yeux et la voit sourire un peu maladroitement.

-Je l'avais écris pendant une période sombre de ma vie. Il y a également des essais d'histoire, et... Évite la dernière partie, s'il te plaît.

Je lui souris à nouveau en la regardant :

- Je vais me répêter, mais c'est vraiment beau. C'est triste, même très triste, mais... je ne sais pas, je trouve que ton style dégage quelque chose... de l'espoir. On ressent à travers tes poèmes que tu n'abandonnes pas.

Je me rend compte que je me suis à nouveau emportée, je grimace légèrement et lui fais un petit sourire d'excuse.

- Enfin, c'est ce que je sens. Tu as du talent, vraiment. Tu veux bien me présenter tes autres poèmes ?

Je me lève pour m'asseoir à côté d'elle, prête à repartir si elle était mal-à-l'aise. Je tourne la page, puis me rend compte que je lui parle de ses écrits comme je parle de mes automates alors qu'elle ne doit pas les considérer pareil. Je montre le poème suivant.

- Celui-là, tu l'as écrit quand ? C'est pour quelqu'un en particulier ? Ah, et n'hésite pas à me dire si tu ne veux pas répondre ou bien si je te gêne !
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Killdore
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 83
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans un coin paumé du nord de la France

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Vision du passé
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Ven 24 Mai - 16:04






Rencontre
Feat Margareth



Une admiratrice ?

Margot me sourit en me regardant. Bizarrement, son sourire me réchauffa le cœur. Elle était de ceux qui dégageait une certaine aura. Ils leur suffisaient de sourire pour vous apaiser, c'était une des choses qui était inscrit dans mon carnet. A force de voire les passés des gens, j'avais commencer à les comprendre, j'avais alors marqué mes impressions,et ainsi comparer avec certaine personnes que je rencontrai et dont je ne violai pas l'esprit. Cela me permettais de me rapprocher d'eux, d'une certaine manière.

- Je vais me répéter, mais c'est vraiment beau. C'est triste, même très triste, mais... je ne sais pas, je trouve que ton style dégage quelque chose... de l'espoir. On ressent à travers tes poèmes que tu n'abandonnes pas.

Je la regardai, dubitatif. De l'espoir ? Il vrai que je n'abandonnai jamais, mais ce poème ne donner pas vraiment cette impression, pour moi du moins. Je ris doucement en la voyant faire une grimace, visiblement gêné de s'être une nouvelle fois emporté.

- Enfin, c'est ce que je sens. Tu as du talent, vraiment. Tu veux bien me présenter tes autres poèmes ?

Ce qu'elle me disait me faisait vraiment plaisir. Je devais m'avouer que je n'avais pas une confiance total en ses goûts, et ne savait donc toujours pas si j'étais réellement doué, mais si une personne aimait mon travail, j'étais déjà pleinement satisfaite. Je devais peut-être continué pour de bon. Vraiment me plonger de-dans, et essayer de ne pas me focaliser sur mes défauts... Oui, cela sonnait bien. Je relevais la tête, sortant de mes pensées, en sentant ma camarade s'asseoir à mes côtés, un peu hésitante. Elle me montre le poème suivant en déclarant, pleine d'entrain.

- Celui-là, tu l'as écrit quand ? C'est pour quelqu'un en particulier ? Ah, et n'hésite pas à me dire si tu ne veux pas répondre ou bien si je te gêne !

J'éclatai de rire devant la maladresse de sa phrase. Je fis par la suite un geste qui ne me ressemblait pas, mais que j'avais cependant envie de faire. Je mis mon bras autour de son épaule et la ramena fortement contre moi de façon a se que nos épaules se rencontre, ou plutôt s'écrase l'une contre l'autre.

-Je mords peut-être, mais je ne pourrais pas repousser une personne qui me complimente, je fis un geste de la main pour me désigner, je suis trop vaniteuse. Je ris avant de reposer mon regard sur le carnet, pour lire le poème que Margot avait choisi. J'ai écris ce poème quand Jonathan m'a adopté, à l'âge de douze ans. Il est pour moi en réalité. Quand je me sens de mauvaise humeur ou triste, je le relis, pour me rappeler les jours où tout n'est pas si horrible. Je relevais mes yeux sur elle. Un peu comme aujourd'hui.

Je lui souris, d'un large sourire qui laisser dévoiler quelque peu le bas de mes dents. Je me sentais un eu gamine à cet instant, mais c'était bien la première ou deuxième fois que ça m'arrivais. Alors je me le permettais. Je rebaissai les yeux, mon sourire s'affaissant un peu.

-J'ai toujours voulu devenir écrivain. Avouai-je. Être connu et procurer de la joie, le frisson, l'impatience, aux gens par l'écriture et une chose merveilleuse je trouve. J'expirai sèchement, agacé. Mais je n'en ai jamais eu le courage.

Je jetai un timide coup d’œil à la jeune fille en me mordant la lèvre inférieure. Oserai-je ? Peut-être... Après tout... Au point où j'en étais...

-Je... Je me raclai la gorge. J'ai commencé à écrire un livre en réalité. Pas des petite nouvelles, un vrai livre d’Héroïque-fantasy. Tout est parfaitement construit dans ma tête. L'univers, les personnages, les créatures, même les musiques... Mais je ne sais pas si c'est bon... Tu... Tu voudrais le lire ?

Je recommençai un charcuter ma lèvre. C'est toujours ce que je faisais quand j'étais stressé, et dieu sait que je n'aimais pas, que je détestai être stressé et mal à l'aise, mais dès que la conversation tournait autours d'écriture, c'est ce qui se passait, et ça m'énervait.




© Never-Utopia





Dernière édition par Sacha Killdore le Mar 28 Mai - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Margareth Missi-Franklin
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans un fauteuil, sur mon lit ou dans le canapé, mais en tout cas, devant l'ordi

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Fabrication d'automates vivants
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Mar 28 Mai - 13:55

Sacha se met à rire, pendant un instant je me demande si elle se moque de moi mais je sens soudain son bras entourer mes épaules et me ramener brusquement vers elle. Je lâche un petit cri de surprise et tourne la tête pour voir l'expression de l'autre fille, elle semble de bonne humeur.

- Je mords peut-être, mais je ne pourrais pas repousser une personne qui me complimente, je suis trop vaniteuse.

Elle rit, je l'accompagne, je suis heureuse de voir qu'elle se détend enfin. Peut-être acceptera-t-elle d'être mon amie finalement. Elle reporte son attention sur le poème.

- J'ai écris ce poème quand Jonathan m'a adopté, à l'âge de douze ans. Il est pour moi en réalité. Quand je me sens de mauvaise humeur ou triste, je le relis, pour me rappeler les jours où tout n'est pas si horrible. Un peu comme aujourd'hui.

Elle m'a regardé dans les yeux en prononçant ces derniers. Je souris un peu plus, elle fait pareil, j'ai senti dès notre première rencontre qu'elle est bien plus gentille qu'elle ne le laisse paraître, mais je ne pensais pas à ce moment que je la verrais aussi... joyeuse... c'est même plus fort que cela, elle semble enfin s'amuser comme une enfant. Je me demande ce qu'elle a pu vivre pour devoir être si mature à notre âge. Elle a dit qu'elle a été adoptée, ses parents sont-ils morts ou bien l'ont-ils abandonné à cause de son pouvoir ? Je ne lui demanderai pas tout de suite, je veux la laisser profiter de ce moment sans parler de choses qui fâchent. Pourtant quand je reporte mon attention sur elle, je vois son sourire s'effacer quelques peu. Elle reprend la parole :

- J'ai toujours voulu devenir écrivain. Être connu et procurer de la joie, le frisson, l'impatience, aux gens par l'écriture et une chose merveilleuse je trouve. Mais je n'en ai jamais eu le courage.

Je la comprend tout à fait, c'est une des raisons pour lesquelles j'ai préféré les automates aux montres quand mon oncle m'a appris les secrets de la mécanique, je voulais, et je veux toujours, que les gens puissent s'attacher à mes créations. Sacha me regarde timidement, je comprends qu'elle veut me demander quelque chose, je lui fais un petit sourire d'encouragement.

- Je... J'ai commencé à écrire un livre en réalité. Pas des petite nouvelles, un vrai livre d’Héroïque-fantasy. Tout est parfaitement construit dans ma tête. L'univers, les personnages, les créatures, même les musiques... Mais je ne sais pas si c'est bon... Tu... Tu voudrais le lire ?

Je la regarde un peu étonnée, je cligne plusieurs fois des yeux, cela me fait bizarre de la voir comme ça, si peu sûre d'elle. Je lui fais un grand sourire, en m'écartant un peu d'elle pour pouvoir la regarder plus facilement.

- Évidemment ! J'adorerais ! Si c'est comme tes poèmes, je ne doute pas que ce soit super. Et j'adore l'Héroïque-fantasy, je trouve toutes ces créatures fascinantes et ça me fait rêver.

Je me rend compte que je suis presque en train de sautiller sur le lit. Je baisse les yeux en riant doucement.

- Pardon... comme tu as sûrement dû t'en rendre compte très vite, je m'emporte facilement. Alors, où est ton histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Killdore
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 83
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans un coin paumé du nord de la France

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Vision du passé
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Mar 28 Mai - 15:32





Rencontre
Feat Margareth



Suis-je vraiment douée ?

Elle me regarde étonné, les paupières battantes. Puis je vois un sourire se dessinait sur ses lèvres, tandis qu'elle s'écarte légèrement de moi pour mieux regarder.

- Évidemment ! J'adorerais ! Si c'est comme tes poèmes, je ne doute pas que ce soit super. Et j'adore l'Héroïque-fantasy, je trouve toutes ces créatures fascinantes et ça me fait rêver.

Je souris devant son ambiance, la voyant pratiquement sautiller sur mon lit, et mon sourire d’élargie quand elle rit gênée de son attitude.

- Pardon... comme tu as sûrement dû t'en rendre compte très vite, je m'emporte facilement. Alors, où est ton histoire ?

Je lui ébouriffe gentiment les cheveux, amusée. Cette fille m’apaisait réellement, avec son sourire un peu enfantin, et cette façon de s'émerveiller pour de simples petites choses. C'était un peu comme avec Aya. Avec elles, tout me semblais plus léger.

-J'aime ton enthousiasme. Pas besoin d'être gênée.

Je me penchais soudainement vers le côté, et sortis de mon sac de cours un autre carnet, en cuir bien plus grand et épais. Bien plus épais. Il était fermé par un cordon en cuir lui aussi, retenu sur la couverture par un bouton. Des feuilles volantes en dépassait, et certaines pages était cornées.

-Tien. L'histoire est coupé par mes notes personnelles et des annexes comme les fiches de créatures, mais on s'y retrouve. Tu peux juste lire le premier chapitre. Enfin comme tu veux.

Je lui souris en me grattant la tête, soudain stressée. Et si elle n'aimait pas ? C'était peut-être nul... Je secouai la tête légèrement. Si c'était le cas, je m'améliorai.
J'avais eu l'idée de cet histoire un jour en voyant en documentaire sur les différents types de religion. La partie sur la croyance des âmes m'avait inspirée, même si mon livre n'avait rien avoir avec ces croyances. C'était du pur Héroïque-Fantasy. Un des personnages me ressemblait. Je me demandais si Margo le remarquerait. Cependant le personnage n'apparaissait que dans le troisième chapitre, je me doutai qu'elle ne lirait pas jusque là.

Tandis qu'elle lisait, je fis signe à Squirrel de venir, et je me mis le caresser, attendant patiemment ses remarques, nerveuse.




© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Margareth Missi-Franklin
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans un fauteuil, sur mon lit ou dans le canapé, mais en tout cas, devant l'ordi

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Fabrication d'automates vivants
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Mer 5 Juin - 16:16

Je sens une main m'ébouriffer les cheveux, je relève les yeux étonnée, je ne m'attendais pas à un tel geste de la part de Sacha.

- J'aime ton enthousiasme. Pas besoin d'être gênée.

Je souris, puis sursaute légèrement quand ma nouvelle amie bascule brusquement sur le côté. Je la vois fouiller dans son sac, elle en sort un gros carnet relié en cuir, il est magnifique. De nombreuses feuilles en débordent et on voit qu'il a beaucoup été ouvert et utilisé.

- Tiens. L'histoire est coupé par mes notes personnelles et des annexes comme les fiches de créatures, mais on s'y retrouve. Tu peux juste lire le premier chapitre. Enfin comme tu veux.

Je souris un peu plus en prenant le livre, je le caresse un peu, j'aime les livres, les carnets, etc... Je l'ouvre délicatement et commence à lire. Je suis toute de suite plongée dedans.

Je ne sais pas combien de temps je suis restée à lire, je relève les yeux, Sacha est avec Squirrell. Je lui souris :

- J'adore !! En tout cas pour l'instant. Bachou est génial ! J'aime bien Will aussi, et Sélévy bien sûr !

Je pose la carnet entre nous deux et commence à lister les passages que j'ai aimé, ceux qui m'ont paru parfois un peu bizarres et à lui donner mon avis sur certaines tournures.

- Franchement, continue ! J'adore ton style et tu as de supers idées.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Killdore
Elève sans club
Elève sans club
avatar

Messages : 83
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 22
Localisation : Dans un coin paumé du nord de la France

Carte d'étudiant
Age:: 16 ans
Pouvoir: Vision du passé
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   Ven 7 Juin - 15:02





Rencontre.
Feat Margareth.



Merci...


Elle se mit à lire pendant un bon moment, ce qui me stressa encore plus. Dieu que je n'aimais pas attendre. Je me tendis quand elle se mit enfin à parler.

- J'adore !! En tout cas pour l'instant. Bachou est génial ! J'aime bien Will aussi, et Sélévy bien sûr !

Je la regarde un peu chamboulé par cette réaction, et finis par le remercier. Alors mon histoire plaisait réellement. Tout ce travail n'avait pas été vins, je n'étais pas aussi nul que je le croyais, du moins, du point de vue de margo.
Elle se mit à me parler des passages qu'elle avait aimé, moins aimés, me fit changer des tournures. Ce point que j'avais depuis toute à l'heure s'était envolé.

- Franchement, continue ! J'adore ton style et tu as de supers idées.


Je lui souris timidement en baissant la tête.

-Merci, ça me fait vraiment plaisir de t'entendre dire ça. Je me tournais vers elle. Tu peux être sûr que tu seras dans les remerciements. Je frottais la couverture du carnet d'un air distrait. J'ai vraiment envie de le publier. Je ferais tout pour, maintenant que je sais qu'au moins une personne aime mon écriture. Je lui souris à nouveau. Merci Margo.

Je lui frottais à nouveau la tête gentiment, et compris quand elle je n'avais pas trouvé une amie, mais une confidente, une sorte de petite sœur, malgré notre âge commun.

[Désolé c'est cours, mais je trouvais que ça faisait une bonne fin. :-) A toi de voir si tu veux rajouter quelque chose ou pas.]




© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
N'hésite pas à dire si je te dérange [pv Sacha]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yon diskisyon nan Site Solèy.
» Projet de Site: Kontre-Kulture
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Haiti : Faux coupons, un site du PAM fermé à Pétionville
» Le site web le plus moche de ces 10 dernières années

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Rose  :: ~Paperasse~ :: Corbeille & Archive :: Rps terminés-
Sauter vers: