Entrez dans un pensionnat un peu fou ou se côtoient des humains aux pouvoirs étranges... Hentai / Yaoi / Yuri accepté.
 

Partagez | 
 

 Konoe Nakura, have you said cat ? [100%]

Aller en bas 
AuteurMessage
Konoe Nakura
Club de Musique
Club de Musique
avatar

Messages : 3
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Konoe Nakura, have you said cat ? [100%]   Sam 23 Nov - 20:49



Konoe Nakura

Carte d'identité


Nom : Nakura

Prénom(s) : Konoe

Âge : 16 ans

Anniversaire : 16 Octobre

Sexe : Mâle

Sexualité : Homosexuel

Nationalité : Japonais

Classe : D

Niveau d'étude : 2nde année

Club : Musique -Simple membre

Emploi : ECRIRE ICI

Pouvoir : Hybride chat-humain

- Il n'y a aucun moyen de devenir humain.
- Il ne peut pas résister aux instincts animaux (si il voit un papillon, il voudra l'attraper)
- Il ne peut pas se transformer entièrement en chat.


feat :Konoe

Physique

Taille : 1m70
Poids : 68 kilos
Cheveux : Blonds avec des reflets roux
Yeux : Orange
Teint : Assez pâle
Style vestimentaire : Il porte tout le temps une cape en cuir avec une capuche sous laquelle il dissimule ses oreilles. Sa couleur préférée est le turquoise, il en porte souvent. Et ses pantalons sont habituellement.. noirs.
Autre chose ?
Il a une petite cicatrice dans le bas du dos.
Caractère

Konoe est un garçon très gentil, serviable et joyeux. Il s'est totalement habitué à sa différence mais il lui arrive parfois de se sentir mal, d'avoir l'impression de ne pas être à sa place. A ces moments là, il a besoin d'un ami qui le réconforte et qui l'aide, une personne sur qui il peut compter. Ce garçon est quelqu'un de très tactile et adorable. Mais ne lui tirez pas la queue, ça l'énervera. Il arrive à Konoe d'avoir des comportements félins. Comme je l'ai déjà expliqué, si il voit un papillon, il voudra immédiatement se mettre à jouer avec. Ou il se mettra à ronronner si vous lui caressez les cheveux. Toutefois, il n'a aucun problème avec l'eau. Sa plus grande peur, c'est le sang, sûrement un traumatisme lié à son enfance.
Histoire


Je suis né le 16 Octobre, et à ma naissance ma mère serait morte et lorsque mon père arriva à l’hôpital, -on lui annonça qu'une personne prétendant être lui était déjà passée et m'avait emportée. Cette personne faisait partie d'une organisation de recherche sur la génétique. Rai y était employé, il devait procéder aux tests sur les nouveaux nés. Selon lui j'étais un petit enfant joyeux et adorable. Les scientifiques m'aimaient beaucoup car je n'étais pas turbulent comme d'autres enfants. Mais bon, ça ne les a pas empêchés de faire leurs expériences sur moi. Un jour, le "patron" des scientifiques serait venu me chercher et m'aurait emmené pour me faire subir une expérience particulièrement dangereuse où les autres cobayes étaient morts, soit par rejet, soit par folie. D'après Rai, je suis resté trois jours sans connaissance jusqu'à ce que je reprenne conscience.
A ce moment là, ils m'auraient.. disons fusionné avec un chat. Et c'est donc ainsi que j'aurais eu ces oreilles et cette queue !


L'enfant se tourna vers moi et me sourit, il venait de tout raconter d'un traite. Je soupirais, heureux que tout ait marché et déposais un baiser sur son front. Il était si mignon mon petit Konoe.. Mais bon, vous les lecteurs, vous vous doutez bien que tout cette histoire est fausse... Et bien vous avez raison. Je vais donc vous raconter une histoire.


C'est en plein hiver, un homme, rattaché à un laboratoire faisant des recherches sur les phénomènes paranormaux marche dans un village, une clope à la main. Le laboratoire a entendu parler d'une légende dans cette région qui raconte de des êtres à forme humaine mais affublés d'oreilles et de queues d'animaux apparaissent parfois dans le village. Il a pour ordre, si cette légende s'avère vraie, de les ramener au laboratoire. Il s'enfonce, sous les regards perquisiteurs de certains villageois qui se demandaient ce qu'un type pareil foutait bien là.

Lorsqu'il entra dans la forêt, il marcha un bon moment, attentif, dès qu'il entendait un craquement, il sortait son arme, prêt à se défendre. Prudence est mère de sûreté après tout. Il s'apprêtait à laisser tomber quand il entendit un petit cri. Vif comme l'éclair, il sortit son arme et courut vers l'endroit d'où provenait le cri. Il arriva devant une cabane et regarda aux alentours, étonnant, il était déjà passé par là mais elle n'était pas là la première fois. Prudent, il regarda discrètement par la fenêtre, et le spectacle qu'il y vit était des plus étranges. Il y avait deux personnes, et ils avaient tous deux des oreilles et des queues de chat. Le sang de l'homme ne fit qu'un tour, il s'agissait de monstre qu'il devait tuer et ramener au laboratoire pour qu'on les dissèque ! Il sortit donc une seconde arme et entra brusquement dans la maison. Les deux... hybrides ? le regardèrent avec effarement, c'était deux adultes, la femme était d'ailleurs très belle.. Mais peu importe tout ça.

Lorsqu'il leva ses armes, il vit les visages de ses futures victimes se décomposer, la peur prenait petit à petit le contrôle. La femelle se précipita brusquement vers un matelas et attrapa quelque chose qui s'y trouvait avant de partir en courant vers la porte tandis que le mâle se jetais sur moi pour protéger la fuite de l'autre. Je l'abattais. Simplement, d'un coup. J'entendis un hurlement, la femelle s'était retournée et venait de voir le corps de son compagnon alors j'avançais vers elle, elle semblait en état de choc. Ce sera donc simple, se dit l'homme. Il leva son arme et tira une fois. Puis deux. Les deux balles touchèrent sa cible et il regarda son oeuvre avant de soupirer. C'était pour la science qu'il le faisait. Il sortit son portable et appela le laboratoire pour leur dire que le travail était terminé et qu'ils pouvaient venir récupérer les corps. Soudain, alors qu'il venait de raccrocher, il vit le paquet que la femme tenait bouger et s'en approcha, l'arme levée et tendue vers ce paquet.

A l'aide d'un bâton, il déplaça le tissu, s'attendant à trouver quelque horreur ou créature difforme mais à la place se trouvait un bébé... Un adorable bébé avec des petites oreilles de chaton et une jolie petite queue. Encore un monstre. L'homme leva son arme, prêt à le tuer quand il se rendit compte de ce qu'il allait faire. Tuer un enfant. Un bébé. Même pour la science il.. il ne pouvait tout simplement pas. Doucement, son bras se baissa et il prit le bébé dans les bras, presque tendrement avant de reprendre son portable et de rappeler le labo.

-Je démissionne. C'était ma dernière mission. Vous ne me verrez plus jamais et je tiendrais ma langue.

Il raccrocha et se dit qu'il devrait rapidement retirer tout l'argent de son compte et faire ses affaires, l'organisation pardonnait peu à ceux qui partaient. Il enroula donc bien le bébé dans une couverture et repartit vers la ville où il retira tout son argent et vit son sac pour repartir, le bébé contre lui et les traqueurs du labo à ses trousses.

La suite de l'aventure est plutôt banale mais touchante. Cet homme qui traitait toute les créatures.. magiques comme des horreurs qui n'avait pas lieu d'exister, et bien il était là, assis dans l'herbe en train de jouer avec un petit garçon aux oreilles de chat. Ils habitaient tous deux dans une jolie petite maison que l'homme avait acheté sous un faux nom pour que ses anciens collaborateurs ne puissent jamais le retrouver et lui enlever celui qu'il considérait maintenant comme son enfant.

Mais l'homme, un jour, découvrit que son fils était en danger. Et que celui qui le mettait en danger. C'était lui. Alors un soir il prit son fils contre lui, alors qu'il était âgé de 12 ans et le serra fort contre lui, les larmes aux yeux. Il lui donna un petit livre, un carnet où tout était consigné, et lui fit jurer de l'ouvrir à ses 18 ans, et que là, il reviendrait le chercher et il vivraient à nouveau ensemble. L'enfant lui jura et dit à son papa de ne pas pleurer. L'homme lui sourit et lui caressa la joue avant de l'embrasser sur le front et de lui dire de rassembler ses affaires. Une fois les bagages faits, il prit la valise dans une main, la main de son fils dans l'autre et l'emmena à la porte du pensionnat Black rose, un endroit où, disait-il, son fils pourrait vivre en paix malgré sa différence. Il l'embrassa une dernière fois sur le front puis attendit qu'il soit entré pour s'évanouir dans la nature.

Ce type, vous vous en doutiez, c'est moi. Et le garçon c'est Konoe. Prenez soin de lui s'il vous plaît. A ses 18 ans, je reviendrais le chercher.
C'est moi !

Prénom ou Pseudonyme : '^'

Age : '^'

Comment as-tu connu le forum ? : '^'

Activité sur le forum : 7/10

Code :
Spoiler:
 

Arrogant-Mischief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Sullivan
Croque-Mort
Croque-Mort
avatar

Messages : 120
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/09/2013

Carte d'étudiant
Age:: ??
Pouvoir: Putréfaction
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Konoe Nakura, have you said cat ? [100%]   Dim 8 Déc - 20:46

Ché bon pour moi ! Même si t'aurais pu te bouger pour le caractère °0°

Je te valide !
Revenir en haut Aller en bas
Blue Covan
Club d'Athlétisme
Club d'Athlétisme
avatar

Messages : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Konoe Nakura, have you said cat ? [100%]   Dim 8 Déc - 22:11

A mon avis pour les limites aussi t'aurais pu te bouger le cul... Mais bon '-' ça va '-'

J'te valide et j'te mettrai ta couleur et ton rang... Quand je sortirai un compte admin /PAF

Nah t'inquiète ce soir ce sera bon
Revenir en haut Aller en bas
Alan West
Employé au casino
Employé au casino
avatar

Messages : 150
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/04/2013

Carte d'étudiant
Age:: 18 ans
Pouvoir: Maître des fantômes
Titre: Aucun

MessageSujet: Re: Konoe Nakura, have you said cat ? [100%]   Lun 9 Déc - 17:10

T'as oublié le rang èé

Sinon merchi -w-

⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂⁂


«Like a West !»


Merci à n'amour pour le vava !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Konoe Nakura, have you said cat ? [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Konoe Nakura, have you said cat ? [100%]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» konoka Konoe !
» Présentation de Nakuru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Rose  :: ~Paperasse~ :: //Présentation\\ :: Présentations validées :: La classe D-
Sauter vers: